Articles tagués hadopi

2014-062 – [ploum] Pourquoi je suis un pirate !

http://ploum.net/je-suis-un-pirate/

Un excellent article de Lionel Dricot, qui fait écho à mes réflexions sur la HADOPI, et le partage en général. Il y aborde même la question de l’exception pédagogique au droit d’auteur. Pour faire court : quand vous étiez en classe, vous avez regardé un film en entier ? C’était illégal.

, , , , , ,

Poster un commentaire

2014-036 – [ploum] La fin de la toute-puissance (des États)

Ploum a écrit un très bel article, sur la lutte contre le piratage partage. Et surtout sur ce que l’échec de cette lutte veut dire pour la puissance des États aujourd’hui.

Cet article s’intitule La fin de la toute puissance. Extrait :

Malgré les sommes colossales investies, les milliers d’ingénieurs en charge de concevoir des produits luttant contre le piratage, des force de l’ordre qui traquent tout ce qui pourrait s’apparenter même de très loin à du piratage, des menaces, des peines disproportionnées, des accords trans-continentaux. Rien n’y a fait. Le piratage n’a pas baissé d’un iota. Il n’a même pas légèrement diminué. Le phénomène a tout simplement ignoré toutes les mesures prises par les gouvernements. Comme si ceux-ci n’existaient pas.

Si vous voulez en savoir plus sur la version française de cette lutte contre le partage culturel, je vous renvoie à cette lettre à quelques connaissances, et à cet article sur le mythe de Sysiphe.

, , , , , , ,

Poster un commentaire

2013-038 – HADOPI : le mythe de Sysiphe

En mars 2012, je vous racontais que la HADOPI ne sert à rien.

J’apprends ce matin que des mesures anti-piratagepartage et pro-filtrage seront proposées en janvier 2014. Elles viseront à empêcher les internautes de partager certains fichiers au moyen de streaming et de téléchargement direct.

Quelle meilleure preuve de l’actualité du Mythe de Sisyphe ?

Les pauvres tâcherons de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet ont péniblement mis en place un arsenal punissant les utilisateurs des réseaux d’échange peer-to-peer.

Qu’ont-ils constaté ? Que ce mode d’échange était moins utilisé, et que d’autres les remplaçait : le streaming (MegaUpload) et le Direct Download (RapidShare).

Comment vont-ils réagir ? En préconisant des mesures de punition pour ces usages.

Que croyez-vous qu’il arrivera ?

Les échanges vont s’arrêter ? Ou, plus probable, les internautes trouveront de nouveaux moyens d’échange ?

J’aimerais bien que ce soit du peer-to-peer chiffré et décentralisé, et donc incontrôlable…

En passant, je lance une idée : à quand un réseau de peer-to-peer « de proximité » dont les connexions ne se feraient pas par Internet ? On échangerait des listes de fichiers, une recherche nous dirait donc qui a les fichiers que nous cherchons. Il faudrait alors attendre de se croiser ou de se rendre visite pour que la copie de fichiers puisse se faire. Éventuellement, des Pirate Box pourraient servir de serveurs intermédiaires.

Cette technique perd l’instantanéité des échanges via Internet. Ce (gros) inconvénient est compensé par une sécurité quasi-totale : l’échange de listes de fichiers entre proches peut être solidement chiffré.

, , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

88bis – J’ai pas eu de réponse à ma question sur la messagerie Microsoft, mais j’ai été entendu (par les CNIL)

Souvenez-vous. En mars dernier, je me demandais si les conditions d’utilisation de la messagerie Hotmail de Microsoft étaient bien légales.

Aucun avocat ou juriste n’a daigné commenter mon article, ce dont je suis fort marri. Mais je ne suis pas le seul que cela ait choqué. Les 27 CNIL européennes ont ouvert une enquête concernant ces mêmes conditions d’utilisation. Certes, elles ont changé depuis. Mais d’une part, j’ai cru reconnaître les passages que j’incriminais en mars, et d’autre part, j’ai la flemme de décortiquer les différences entre les CGU de mars et celles d’octobre.

Comme l’indique Jacob Kohnstamm, qui préside le groupe des régulateurs dans l’enquête, ces derniers ont d’ailleurs « décidé de vérifier les conséquences potentielles pour la protection des données personnelles de ces utilisateurs au travers d’une procédure coordonnée »

Donc, j’avais raison de m’inquiéter, et j’espère que les CNIL obtiendront gain de cause. Ça commence à bien faire, M. Microsoft !

PS: j’ai eu l’occasion de participer à un atelier de la CNIL. Si tous les salariés sont à la hauteur des trois que j’ai rencontrés, c’est un organisme dont nous pouvons être fier. Dommage que leur budget soit aussi ridicule (32 ans d’existence lui valent un budget de 13 millions d’euros. Ce qu’Hadopi a atteint en un an. La première s’occupe du respect de nos libertés démocratiques fondamentales dans l’univers numérique. La seconde des mères de familles qui copient des mp3. Cherchez l’erreur…)

, , , , , , ,

Poster un commentaire

10e interruption des programmes : le résumé du blog

Arrêtez tout !

Le philosophe Michel Serres vient de publier Petite Poucette, qui est ni plus ni moins qu’un résumé des meilleurs articles de ce blog. Quoi, mes chevilles ?

Trois courts extraits de son interview, que je vous recommande chaudement :

notre monde traverse une phase de changements gigantesques. Comme on est obnubilé par l’économie, on ne pense la crise qu’en termes économiques, mais il y a tellement de choses plus importantes qui nous mettent en crise! Cette crise d’ailleurs, c’est principalement le malaise dans nos têtes devant les immenses changements qui sont à l’œuvre.

Par exemple… 
Nous étions 50% d’agriculteurs à la fin de la guerre et ils ne sont plus que 1%. Pendant ma vie humaine, et c’est unique dans l’histoire, la population mondiale a doublé deux fois! Quand je suis né, on était 2 milliards, on est 7 milliards aujourd’hui. Dans la même période, l’espérance de vie a triplé. C’est tout cela que l’on ne voit pas.

Pourquoi?
On sait qu’un tremblement de terre se passe en surface. Or la théorie des mouvements de plaques l’explique par des mouvements profonds. Ce que j’essaie d’expliquer, ce sont les mouvements profonds. La fin de l’agriculture, la victoire sur la douleur en médecine, l’allongement de l’espérance de vie. Tout cela a des conséquences énormes : quand mon arrière-grand-père se mariait, statistiquement, il jurait à sa compagne fidélité pour cinq à dix ans, maintenant c’est pour soixante ans.

Voilà pour le diagnostic.

Y a-t-il eu auparavant des moments d’inquiétude aussi forte qu’aujourd’hui?
Oui, bien sûr. Dans Petite Poucette , j’en décris deux autres, qui correspondent aux deux précédentes révolutions de l’humanité. La première se situe quand on est passé du stade oral au stade écrit. La deuxième, quand on est passé du stade écrit au stade imprimé. Maintenant, dans la troisième révolution, on bascule du stade imprimé au stade numérique. À chacune de ces trois révolutions correspondent les mêmes inquiétudes… À la première, Socrate fulminait contre l’écrit en disant que seul l’oral était vivant! Au moment de l’imprimerie, il y a des gens qui disaient que cette horrible masse de livres allait ramener la barbarie. Ils affirmaient d’ailleurs que personne ne pourrait jamais lire tous les livres, ce en quoi ils avaient raison. Il est donc naturel de retrouver les mêmes angoisses au moment d’une révolution qui est encore plus forte que les deux précédentes.

Voilà pour la mise en perspective historique.

Petite Poucette a 30 ans, et dans dix ans, elle prend le pouvoir. Dans dix ans, elle l’aura, et elle changera tout cela… Regardez le printemps arabe, le rôle des nouvelles technologies, le rôle des femmes alphabétisées dans ces pays, tout cela est déjà à l’œuvre. Et puis, reprenons l’histoire. En Grèce, avec l’écriture, arrivent la géométrie, la démocratie et les religions du Livre, monothéistes. Avec l’imprimerie arrivent l’humanisme, les banques, le protestantisme, Galilée, la physique mathématique… Il suffit de voir tout ce qui a changé lors du passage à l’écriture et à l’imprimerie. Ce sont des changements colossaux à chaque fois. On vit une période historique.

Et voilà pour le futur.

On vit une révolution, je vous l’ai déjà dit, non ?

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :