Articles tagués droit d’auteur

2014-015 – Vous n’avez pas peur que quelqu’un vous pique votre idée ?

Les défenseurs des brevets et du droit d’auteur les présentent souvent comme la seule bonne méthode pour maintenir un environnement favorable à l’innovation.
Étrangement, plusieurs secteurs très innovants n’ont aucune forme de propriété intellectuelle, et continuent d’innover. Les plus connus sont la mode, la cuisine et les tactiques sportives (notamment en football américain). Cela confirme les nombreuses critiques faites au principes de la propriété intellectuelle.
Et aujourd’hui, c’est vers une interview de Daniel Solis que je vous renvoie. Ce créateur de jeu de société et de rôle y démonte le mythe de l’invention instantanément géniale, qui vous rendra subitement riche sur neuf générations.

http://www.framablog.org/index.php/post/2013/08/29/voler-votre-idee

La question qui revient le plus souvent est : « Vous n’avez pas peur que quelqu’un vous pique votre idée ? »

À ceux qui posent cette question, ce que je vous entends dire c’est : « J’aurais peur qu’on me pique mon idée ».

Je comprends ! […] C’est bien d’être fier de son travail ! […]

Mais cette fierté peut aussi vous donner d’étranges inquiétudes, par exemple que quelqu’un d’autre s’intéresse à peu près autant que vous à votre idée. Ce n’est pas une insulte à votre idée, mais simplement nécessaire dans le domaine de la création. Si quelqu’un s’intéressait autant que vous à votre idée de jeu, il y passerait déjà ses nuits… toutes ces longues heures qu’il faut pour tester le jeu, développer, pleurer, réviser, pleurer, et tester le jeu à nouveau jusqu’à ce que l’idée devienne un jeu digne de ce nom.

Attendez : vous y passez déjà ces longues heures, n’est-ce pas ? Par pitié, ne me dites pas que vous êtes angoissé par le vol de votre idée avant même d’y avoir investi ce temps de développement. Ne me dites pas que vous avez fait des recherches sur les brevets, les droits d’auteur, les clauses de confidentialité et le dépôt de marque avant même de vous mettre à tester le jeu. Ne me dites pas que vous ne testez le jeu qu’avec des proches, qui ont donc tout intérêt à ne pas vous briser le cœur. Vous ne faites pas tout cela, n’est-ce pas ? Bien sûr que non, ce serait idiot. Cette paranoïa n’est qu’un prétexte pour ne pas se mettre au travail.

, , , , , ,

Poster un commentaire

151 – De la justification des inégalités

Un lecteur est arrivé sur mon blog par la recherche « inégalités homme femme physiologique ».
Il est pourtant d’autres inégalités, nettement plus intéressantes, qui sont peu questionnées.

Il y a 50 000 ans, l’homme des cavernes capable de tabasser son voisin pouvait manger plus et obtenir les meilleures armes. La classe dirigeante possédait donc les richesses en vertu de sa force.
Il y a 1 000 ans, le noble seigneur régnait de droit divin. La classe dirigeante possédait donc les richesses en vertu de sa capacité à asseoir sa supériorité spirituelle (et aussi de sa force).
Il y a 400 ans, l’aristocrate régnait de par son ascendance noble. La classe possédait donc les richesses en vertu du droit du sang.

Bien sûr, toutes ces légitimités à posséder et à gouverner nous paraissent totalement dépassées, erronées, intolérables. Personne n’a envie que le maire de sa ville obtienne ce poste exclusivement par nomination de l’évêque local. Personne n’a envie que le préfet doive son poste à la transmission de cette charge possédée auparavant par son père.

Aujourd’hui, il est normal d’être riche par héritage ou par rente.
Aujourd’hui, il est normal d’être riche en étant passé par les bonnes écoles, peu importe la qualité de leur enseignement (lien vers article ENA).
Aujourd’hui, il est normal d’être riche après avoir écrit une (et une seule) chanson à succès il y a 40 ans (trouver exemple).

Je me demande si, dans 200 ans, nous continuerons à trouver cela normal. Pas vous ?

, , , , , ,

Poster un commentaire

139 – Le droit d’auteur/copyright, un frein à la créativité

Prenons cette vidéo :

Elle est drôle.

Ne discutez pas.

Voir ce vieux ringard d’Enrico Macias s’agiter sur Highway to Hell d’AC/DC, c’est drôle.

Ça s’appelle un mashup. C’est drôle, mais c’est illégal.

En vertu des centaines de lois qui régissent le copyright, l’auteur de cette vidéo est un délinquant. Il a repris dans son intégralité une chanson d’AC/DC, sans leur demander leur avis. Et, encore plus grave, sans leur verser un centime. D’autre part, Enrico Macias serait fondé à se plaindre de l’usage qui est fait de son image, à nouveau sans autorisation et sans compensation financière.

Cet exemple vient confirmer que le droit d’auteur doit évoluer. Parce que si les gens qui se donnent du mal pour nous faire rire, en donnant de leur temps, sans toucher un centime en retour, sont des délinquants, il y clairement un problème. Non ?

Allez, chanson bonus pour finir.

, , , , , , , ,

2 Commentaires

50 – Le droit d’auteur, une invention récente, inutile et dangereuse

Récente…

Les droits d’auteur / copyrights ont 300 ans. A l’échelle des inventions humaines, c’est peu. Si vous en voulez plus, je vous renvoie vers Wikipedia.
Une image vaut souvent mieux qu’un long discours :
Évolution de la durée du droit d'auteur en France depuis 1791
Nous constatons un allongement considérable, et ce n’est pas qu’en France. Wikipedia fournit aussi la partie « ouh, le copyright c’est trop nul ».

…inutile…

Je ne suis pas là pour faire un cours magistral, juste quelques réflexions de bon aloi. Par exemple, si le droit d’auteur, c’est indispensable pour le bien-être des créateurs, tout le monde doit en bénéficier, non ?

Non. La gastronomie (recettes), la haute couture et le football américain (tactiques) sont des activités où le droit d’auteur n’existe pas. Pourtant, les innovations y sont aussi importantes que dans la peinture ou la chanson.
L’innovation, qui est un facteur clé de succès d’une organisation, fonctionne même sans ces lois liberticides.

…et dangereuse.

D’autant que les entreprises « protégées » par le droit d’auteur s’en servent plus comme arme offensive plutôt que défensive. Quelques exemples :

  • Apple a obtenu le retrait de la vente de la Samsung Galaxy Tab, au motif qu’elle ressemble trop à l’iPad. Si l’iPad a bien été breveté avant la Galaxy Tab, il ressemble lui aussi à quantité de ses propres prédécesseurs. Exemple chez Tunisie Numérique.
  • ACTA : Les principales industries gagnant de l’argent avec les droits d’auteur tentent de faire passer un accord international. Cela leur permettrait d’avoir une loi qui aurait plus de poids, entre autre, que le droit à une correspondance privée.
  • L’exemple de la semaine : le délire de Gallimard à propos de la traduction, par François Bon, de l’œuvre mythique d’Ernest Hemingway, « Le vieil homme et la mer ». L’histoire, représentative du dévoiement du droit d’auteur, est résumée ici par David Caviglioli. Nom de code : Gallimerde.

Ce qui vient d’arriver à Gallimard porte un nom : c’est l’Effet Streisand.  Nous sommes bien en présence de l’augmentation de la diffusion d’une information faisant l’objet d’une tentative de censure. Si Gallimard avait oublié d’être bête, seule une poignée de clients de publie.net  aurait eu vent de l’existence de cette nouvelle traduction. Alors que maintenant…

Fort heureusement, tout cela va disparaître

N’oubliez pas que le droit d’auteur ne tombe pas du ciel : les lois sont votées par vos députés. On peut espérer qu’une majorité ouvrira les yeux sur les aberrations actuelles.

Mais les citoyens auront toujours un temps d’avance sur la loi. De nombreuses alternatives au copyright sont en train d’émerger. La plus célèbre est la licence Creative Commons. Elle encourage au partage de la culture, et ainsi à sa diffusion. L’article que vous lisez est couvert par cette licence.

Oubliez les vieux modèles, embrassez le futur !

(je sais, cette conclusion ne veut rien dire, mais selon la notice de mes médicaments, je ne suis pas en état de conduire. Alors vous imaginez qu’écrire un article cohérent…)

PS: en hommage à Ernest Hemingway (qui doit complètement s’en foutre), j’ai réécrit cet article en retirant tous les mots inutiles. Que pensez-vous du résultat ?

, , , , , , , , , , , ,

1 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :