[Seth Godin] Le prochain pas des médias

Je vous ai manqué ? Allez, une petit piqûre de rappel de l’excellent blog de Seth Godin, qui tape à raison sur la télé-réalité. La source est ici, bonne lecture !

Depuis que la première histoire a été gravée sur une pierre, les experts des médias ont expliqué qu’ils donnent aux gens ce qu’ils veulent, rapportant du mieux qu’ils peuvent ce qui se passe.

La cause (la culture, l’activité humaine, les désirs des gens) mène à la conséquence (nouvelles en première page).

En fait, il devient de plus en plus clair que le complexe industriel médiatique, en quête d’attention et de profit, est le moteur de notre culture bien plus que son rétroviseur.

Des gens réfléchis se plaignent régulièrement de notre perte de civilité, de la montée du trolling et de l’intimidation et, surtout, de comportements qui divisent et déchirent les gens au lieu de nous faire avancer de façon productive.

Et en même temps, la télé-réalité a de plus en plus de succès d’audience. À tel point que les informations sont devenues l’émission de télévision la plus longue, la moins chère à produire et la plus corrosive de l’histoire. Augmentez ce chiffre de façon exponentielle en ajoutant la télé-réalité entre individus, et voyez les conséquences.

Imaginez deux salles de classe, chacune remplie d’élèves de CE1.

Dans la première classe, l’enseignant met en lumière les intimidateurs, les fauteurs de troubles et les bagarreurs, allant jusqu’à disposer toutes les chaises pour que les élèves les observent et les encouragent toute la journée.

Dans la deuxième classe, l’enseignant établit des normes, agit comme un frein sur les comportements égoïstes et honore les enfants généreux et productifs dans la classe….

Comment les salles de classe divergeront-elles ? Laquelle préférez-vous pour votre enfant ?

Nous ne sommes plus à l’école primaire et les médias ne sont pas notre professeur ou notre nounou. Mais l’attention portée aux canaux électroniques sur lesquels nous cliquons consomme plus de notre journée que nous n’en avons jamais passé avec Mlle Binder en CE1. Et cette attention est corrosive. Pour nous et pour ceux qui nous entourent.

Les producteurs de télé-réalité le savent. Et ils en cherchent davantage. Quand ils ne le trouvent pas, ils cherchent encore. Parce que c’est leur travail.

C’est leur travail d’amplifier la télé-réalité qui forme notre culture.

Mais ce n’est pas à nous d’y croire. Plus que tout, les médias privés ont besoin de notre participation active pour payer leurs factures.

C’est un jeu asymétrique, avec des tonnes de recherches comportementales contre nous – les masses non coordonnées mais mécontentes. Peut-être pouvons-nous trouver la volonté de chercher les autres, de nous connecter et de nous organiser dans une direction qui fonctionne vraiment.

La première étape est d’arrêter de mordre à l’hameçon. La deuxième étape est de dire, « suivez-moi. »

Laisser un commentaire (ça me fera plaisir !)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.