Aimons les tueurs comme nous aimions leurs victimes. #JeSuisCharlie

Oui, je sais, ce titre va probablement choquer mes lecteurs. Et pourtant, pourtant, il ne s’agit pas d’un appât à clics, et pas plus d’une provocation facile. Encore moins d’un message religieux pas subtil.

Nous avons vu aujourd’hui des humains décider froidement, méthodiquement, d’éliminer d’autres humains, parce que leurs idées leur déplaisaient. C’est d’une rare inefficacité : les unes de Charlie Hebdo ont connu aujourd’hui un retentissement inégalable. Le monde entier les a vues.
Est-ce que les caricaturistes vont trembler et s’autocensurer à l’avenir ? J’en doute, les martyrs de Charlie Hebdo devraient plutôt provoquer une renaissance de la satire, et de nombreuses vocations.

Aveuglés par leurs croyances, ces assassins ont donc provoqué le résultat inverse de celui recherché. Pour leur action en faveur de la liberté d’expression future, nous pouvons déjà leur être reconnaissants.

Mais pour leur action contre la liberté d’expression passée, j’ai, comme vous peut-être, pensé un instant que ces meurtriers méritaient une exception à ma propre croyance en la non-violence, sous la forme de tortures longues et raffinées. Et puis, je me suis rappelé un proverbe de dresseur lu je ne sais où.

Si tu es gentil avec un chien, il sera gentil.
Si tu maltraites un chien, il deviendra agressif.
Si tu alternes sans raison apparente les bons et les mauvais traitements, il deviendra fou.

Je ne souhaite ni la mort, ni la souffrance de ces humains terroristes. Je souhaite qu’ils réalisent leurs erreurs, et qu’ils passent le reste de leurs jours à tenter de les réparer.
C’est pourquoi plutôt que de les haïr, je choisis de les aimer.

J’ai bien conscience qu’il est peu probable qu’ils me lisent, ou que la lecture de mes mots provoque une soudaine prise de conscience les menant à la rédemption.

Mais je sais qu’ils s’attendent à être punis un jour, et qu’ils espèrent probablement devenir des martyrs de leur cause. Ne leur laissons pas cette victoire.
Leur donner notre amour est le meilleur moyen de les perturber dans leur obstination.
Leur donner notre amour est le seul moyen qu’ils puissent redevenir bons un jour.

Qu’avons-nous à perdre à essayer ?

, , , , , , , , , ,

  1. #1 par Syndrome le 2015/01/08 - 01:53

    C’est pas pour dramatiser hein, mais ils n’ont rien à réaliser.

    Pour eux, ce qu’ils ont fait était juste. C’était bien.

    Ils ne comprendront jamais le mal qu’ils ont fait, et jamais ils ne regretteront.

    Je vote pour la torture, longue, et douloureuse. Très douloureuse.

    • #2 par unjouruneidee le 2015/01/08 - 01:55

      Bien sûr, qu’ils pensent avoir raison. Ont-ils réussi à nous en convaincre par leur méthode ? Non. Pourquoi vouloir appliquer la même à leur égard ?

  2. #3 par Madame le 2015/01/08 - 11:13

    Il y a un pas entre la torture et l’amour. Qu’ils soient punis dans le respect des droits de l’homme et à la mesure des crimes commis. Je ne sais pas si ils peuvent changer mais je respecte la vie. Je ne leur demande pas de m’aimer mais seulement de me respecter et pour ça je suis prête à faire de même. Un appel à l’amour n’est pas lisible. Un appel au respect, ok.

  3. #4 par Manu le 2015/01/08 - 11:28

    Je suis globalement d’accord. C’est un acte de barbarie qui mérite la réponse d’une société civilisée. Ne nous laissons pas entraîner. Ne devenons pas comme eux. Stupide, impulsifs et violents. Les réactions à chaud et les lois qui en découlent sont souvent populistes mais aident rarement la société à se porter mieux. La plupart des kamikazes se font sauter avec leurs explosifs. Comment croire que la peine de mort ou la torture pourrait les dissuader de quoi que ce soit ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :