2014-054 – [Myroie] L’interview. Partie 2 : ses ambitions pour changer le monde

Cet article prolonge l’interview débutée ici.

Tu as donc pour ambition de changer le monde, et les humains qui le peuplent, notamment au travers de ton blog et d’échanges en ligne. C’est très ambitieux, non ? Et à la fois un peu dérisoire/insuffisant, non ?

Effectivement, ça peut paraître ambitieux. Voire utopique. On me le dit souvent, d’ailleurs. Pourtant, je ne fais qu’appliquer le principe du conte du Colibri (http://colibri91.net/colibri.html) : je fais « ma part ». Peu importe que les autres ne fasses pas la leur, je fais ce que je peux à mon échelle. Si j’arrive à apporter un peu d’amélioration à mon niveau et un peu de bonheur autour de moi, alors j’aurais fait mon travail à moi. D’une certaine manière, c’est un peu ma raison de vivre : améliorer les choses pendant mon vivant, aussi peu que ce soit. Mon but n’est pas vraiment de changer le monde et les gens, mais plutôt de permettre et d’encourager un changement vers du mélioratif. De créer des cercles vertueux ou de permettre à ceux dans lesquels je me trouve déjà de prospérer. En réfléchissant à toutes les injustices qui existent par exemple, j’ai compris comment elles pouvaient exister et blesser. Du coup, je tente de ne pas les renforcer, mais plutôt de les déconstruire. Ça peut paraître dérisoire, mais ça m’a permis déjà d’être plus bienveillante envers moi-même et envers les autres, et si c’est peu à l’échelle du Monde, dans mon univers à moi, c’est déjà énorme.

Tes combats sont très nombreux : végétarisme, féminisme, anti-capitalisme, droits LGBT, écologie… Tu n’as pas peur de te disperser ? Ne penses-tu pas qu’il faudrait prioriser un peu, et agir là où c’est le plus important ?

Je n’aime pas cette théorie selon laquelle il y aurait des combats plus importants. Selon moi, toute souffrance est à prendre en compte (tant qu’il ne s’agit pas de blessure à un ego mal placé). Toutes les intolérances doivent être déconstruites, il n’en existe pas de moins graves que d’autres. Et toutes les injustices humaines doivent cesser. Il y a urgence à tous les niveaux : il faut que nous apprenions à vivre tout en respectant notre environnement, sinon nous allons mourir ; il faut que notre système économique change, sinon il y aura de plus en plus de criminalité à cause des injustices qui frappent les plus démunis ; il faut que l’intolérance cesse, sinon ceux qui en sont frappés recracheront leur agressivité ailleurs et avec violence,perpétuant ainsi tous les cercles vicieux de notre société. Nous créons notre propre enfer et nos propres symptômes sociaux. À nous de nous soigner.

Imaginons qu’une personne est atteinte du cancer et d’une angine blanche. Tout bon médecin traiterait les deux maladies en même temps, même s’il y en a une qui a l’air plus destructrice que l’autre. Parce que ce médecin sait que si on ne soigne pas vite l’angine blanche en même temps que le cancer, et bien, l’angine va s’aggraver et plus tard, il sera bien plus complexe de la soigner, voire impossible. On peut se sentir concernés par toutes les causes. Après, on peut choisir de lutter pour celles qui sont le plus proches de nous. Moi-même, je suis plus active en tant que féministe, écolo et anti-spéciste (personne luttant pour le droit des animaux) parce que ce sont des sujets qui me touchent directement. Mais je pense qu’il est important de prendre en compte tous les problèmes sociaux afin de lutter sans encourager d’autres systèmes intolérants. Il faut avoir assez de connaissances pour au moins faire attention à ne pas encourager les autres systèmes d’oppressions. Selon moi, c’est le minimum.

, , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :