2014-052 – [Myroie] La mauvaise recette du bonheur

Une fois n’est pas coutume, je vous renvoie à un article de Myroie, intitulé cher Nice guy.

Ça commence par un texte sur les attentes des hommes lorsqu’ils sont gentils avec une femme. Et ça aboutit à la grande question de l’estime de soi.

Alors la question, maintenant, c’est comment s’aimer ? C’est tellement simple que c’en est à pleurer : il n’y a nul besoin de gravir des montagnes, de décrocher un job après 20 ans d’études, de devenir riche, célèbre… Ça s’apprend, c’est tout. Il faut d’abord réussir à reconnaître le Juge qui se trouve en chacun de nous, et à se persuader que c’est un menteur. Pour le Juge, vous ne faites jamais assez bien, vous êtes détestable, pathétique, haïssable et un continuel perdant. C’est celui qui vous dit « oui mais… » quand vous êtes heureux ou satisfait de vous-même. C’est lui qui vous rappelle vos échecs à n’importe quel instant de la journée, parfois sans prévenir, vous donnant subitement envie de vous taper la tête contre les murs.

En fait, je trouve les articles de Myroie tellement intéressants que je suis tenté de tous les mettre ici. Mais bon, soit vous partagez mon avis, et vous suivez déjà son blog. Soit vous n’êtes pas d’accord, et vous finiriez par quitter le mien. Alors j’ai trouvé autre chose à faire. La suite au prochain article !

, , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :