2014-051 – Le déficit de l’indemnisation des femmes enceintes

Le Medef veut supprimer le régime des intermittents, au motif que les règles en feraient un régime déficitaire.

Le système d’indemnisation chômage, comme celui d’assurance maladie, est un système par répartition. Tout le monde paye, seuls ceux qui subissent le risque reçoivent de l’argent.
Dès qu’on isole une catégorie, il y a une chance sur deux qu’elle soit ‘déficitaire’ ! Par principe, il doit y avoir des catégories qui touchent plus qu’elles ne versent.

On pourrait donc aussi parler du déficit de l’indemnisation des femmes enceintes. Ben oui, si on ne regarde que les cotisations versées par des femmes enceintes, ça doit faire bien moins que le montant qu’elles touchent du fait de leur grossesse !

Le débat est biaisé sur le fond, puisque l’on présente comme anormale une situation voulue dès la conception.

, , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :