2014-044 – [madmoizelle] « Ma chère fille, j’espère que tu auras une vie sexuelle épanouie. »

On continue dans les pépites du site Madmoizelle. Cette fois-ci, ce sont les injonctions aux jeunes filles qui sont étudiées. Les pères sont souvent décrits, dans la culture populaire, comme des gardiens de la bonne moralité de leurs filles. Ce qui consiste principalement à tenir les garçons à l’écart. Madmoizelle met en avant la réponse d’un père face à ce cliché. J’y adhère totalement.

Il y a un ramassis de bêtises qui tourne en ce moment, intitulé 10 règles à suivre pour sortir avec ma fille. On y trouve pleins de menaces « rigolotes » du genre :

« Règle numéro 4 : je suis sûr qu’on t’a dit qu’aujourd’hui, avoir des rapports sexuels sans une forme de protection peut te tuer. Laisse-moi développer ce concept : quand on parle de sexe, je suis la protection, et je vais te tuer. »

Et tous ces propos se résument finalement à un assommant « les garçons sont des rustres, des dangers, le sexe c’est mal, et ma fille est une poupée en plastique dont je contrôle le destin ».

Écoutez, moi j’aime le sexe. C’est bien, c’est cool. Et parce que j’aime ma fille, je veux qu’elle s’éclate tout autant que moi dans la vie, si ce n’est davantage. Je n’ai pas envie de connaître tous les détails, parce que, hé, je n’ai pas envie d’avoir ces images mentales, pas plus qu’elle n’aurait envie de tout savoir de ma vie sexuelle. Mais dans l’abstrait, ma chère fille, sors et amuse-toi.

Parce que le sexe consensuel n’est pas quelque chose que les garçons te prennent. C’est quelque chose que tu donnes. Donner du plaisir à quelqu’un d’autre ne t’enlève rien à toi. Il n’y a rien de dégradant à se faire plaisir et à le partager. Et ceux qui insinuent le contraire sont probablement ceux qui ont une piètre opinion des femmes en général, qu’ils maquillent par un simulacre de paternalisme.
{…]
Voilà ce que je veux pour toi, ma chérie. Une vie audacieuse, pleine de grosses erreurs, mais de réussites encore plus grandes.

Maintenant va à la découverte de toutes les choses que tu aimes ! Vas-y, nique tout ! Au sens propre et au sens figuré…

Je mets cette déclaration précieusement de côté. La maternelle, c’est un peu tôt pour aborder ce sujet avec mes enfants !

L’article propose de remplacer des injonctions courantes par d’autres, bien plus intéressantes.

« Ouvrez des livres, pas vos jambes.
Épatez la galerie par vos esprits, pas par vos gâteries. »

« Et si je faisais les deux ? »

Y a-t-il des pères de jeune fille qui veulent commenter ?

PS: le fait d’utiliser l’humour pour transmettre ces injonctions aux filles et au père me renvoie au très bon article sur l’humour du site egalitariste.net.

, , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :