2014-032 – L’intelligence est difficile à définir. Contrairement à son absence…

Avant-hier, Le Point a commis un article d’une rare stupidité. Ce qui est plutôt comique, pour un article qui prétendait traiter d’intelligence.

Allez donc jeter un œil à « Les gens intelligents n’écoutent pas Beyoncé« .

Quelques extraits pour illustrer les points qui fâchent dans cet article.

Un jeune surdoué de l’informatique s’est amusé à compiler les résultats scolaires de milliers de lycéens en les corrélant à leur playlist musicale.

Premier écueil, le titre et le chapeau sont très affirmatifs. Si vous êtes intelligent, alors vous n’écoutez pas Beyoncé. Et en bonne application des principes de logique (si a implique b, non-b implique non-a), si vous écoutez Beyoncé, vous n’êtes pas intelligent.

C’est prouvé « scientifiquement ». Les élèves qui obtiennent les moins bonnes notes au SAT (Scholastic Assessment Test, l’examen le plus important aux États-Unis pour le passage à l’université) sont fans de Beyoncé, Lil Wayne, Jay-Z, Justin Timberlake ou autres Akon.

Deuxième écueil, que faut-il comprendre à ce « scientifiquement » ? Les guillemets indiquent-ils que les résultats mis en avant ne sont pas le fruit d’une démarche scientifique ? Ou que la démarche est valable, mais que le sujet d’étude ne mérite pas « vraiment » que la science s’y intéresse ?

Pour autant, ce paragraphe maintient encore une façade de neutralité. Il n’y est pas présenté de lien de cause à effet entre les deux événements rapprochés. Mais…

Du propre aveu du « scientifique », les résultats valent ce qu’ils valent, et ne prouvent pas qu’il existe un lien de causalité entre les deux. D’autant moins que le SAT est un test qui évalue moins l’intelligence des étudiants que leur logique et leur mémoire. Mais cela n’empêche pas le graphique (ci-dessous) de circuler massivement sur Internet depuis 2009 !

Et voilà ! L’auteur de cet article du Point reconnaît que le test utilisé n’évalue pas l’intelligence, ET qu’il n’y a pas de lien de causalité entre l’intelligence et la musique écoutée. Il y a, au mieux, une corrélation. Donc le développement de cet article explique clairement que le titre de l’article est faux !

La chasse au clic fait des ravages, chez les « journalistes » (comme je critique l’emploi douteux de guillemets, je vais préciser ma pensée. Ne devraient mériter le titre de journaliste que ceux qui s’engagent formellement à respecter les 10 devoirs du journaliste selon la Charte de Munich…)

Il aurait été si simple d’expliquer que la musique que l’on écoute est principalement une question de culture (générale). Et que ces différences culturelles influent considérablement sur l’envie d’aller à l’école, la prédisposition à y participer pleinement, et donc le fait d’être bien évalué lors des tests.

En conclusion, vous pouvez lancer ce clip de Beyoncé, votre intelligence ne variera ni dans un sens, ni dans l’autre !

Pour votre édification, voici les résultats de l’étude commentée avec brio par Le Point.

2389128-virgil-jpg_2053405

, , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :