Archives de février 2014

2014-047 – La sobriété en pratique : l’éco-conduite

Oui, je sais, ça s’écrit plutôt écoconduite que éco-conduite. Mais je trouve ça nettement plus lisible avec un tiret. Bref. Arrêtez de m’interrompre. C’est un ensemble de techniques qui visent à adapter sa conduite pour limiter la consommation de carburant. Et donc économiser du pognon. Du pèze. Du flouze. Le tout en sauvant le monde détruisant le monde un peu moins vite.

Quelques exemples, dans le désordre :

  • Changer les rapports à bas régime moteur
  • Maintenir une vitesse stable
  • Anticiper le trafic
  • Arrêter le moteur du véhicule lorsqu’il n’est pas utile (soit dès que l’arrêt dépasse 20 secondes).

Je vous laisse tout lire. Entre wikipedia et les sites spécialisés, ce ne sont pas les idées qui manquent.

Une preuve de plus qu’écologie et finances peuvent faire bon ménage.

, , , ,

Poster un commentaire

2014-046 – La vague montante, de Marion Zimmer Bradley

Changer le monde, ça commence par changer les consciences.

J’en parlais il y a quelques temps, une bonne histoire a un poids de conviction énorme. Et c’est encore plus vrai lorsqu’elle est répétée.

Les (très) (très) (très très) nombreux articles de ce blog qui traitent d’écologie et d’action citoyenne font le plus souvent appel à la raison. Mais notre raison a besoin de repères pour se projeter. Par exemple, des séries comme Star Trek ont beaucoup fait pour préparer les humains à l’arrivée de la téléphonie mobile (et de multiples autres nouveautés technologiques).

Il me semble donc important de développer un corpus documentaire ET fictionnel montrant un futur correspondant à un mode de vie écologique. Pour le documentaire, je vous renvoie vers des articles précédents, notamment les œuvres de Marie-Monique Robin.

Pour la fiction, je suis tombé par hasard chez mon libraire sur une vieille histoire de Marion Zimmer Bradley. La vague montante (1955) vient d’être publiée par ‘le passager clandestin‘.

Ce court roman raconte l’arrivée sur Terre d’une navette expédiée par une lointaine colonie. Le choc des cultures est très bien décrit. Le pilote engagé à fond dans le progrès scientifique fait face aux limites de ses croyances. Ce texte visionnaire mériterait une adaptation cinématographique, pour toucher un plus large public.

8€, 144 pages, faites-vous plaisir !

Accessoirement, ce livre m’a rappelé que je n’ai jamais écrit à propos de la colossale saga de Marion Zimmer Bradley, le Cycle de Ténébreuse. Ce sera pour une autre fois…

, , , , , , ,

Poster un commentaire

2014-045 – N’oublions pas nos classiques. Aujourd’hui, le conte du Colibri

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

Ce conte amérindien rapporté par Pierre Rabhi est à l’origine du Mouvement des Colibris. Ce mouvement apporte des réponses concrètes à ceux qui veulent changer le monde par leurs actions. Par exemple en changeant sa banque, ou son fournisseur d’électricité.

Et vous ? Vous faites quoi aujourd’hui pour changer le monde ?

, , , ,

Poster un commentaire

2014-044 – [madmoizelle] « Ma chère fille, j’espère que tu auras une vie sexuelle épanouie. »

On continue dans les pépites du site Madmoizelle. Cette fois-ci, ce sont les injonctions aux jeunes filles qui sont étudiées. Les pères sont souvent décrits, dans la culture populaire, comme des gardiens de la bonne moralité de leurs filles. Ce qui consiste principalement à tenir les garçons à l’écart. Madmoizelle met en avant la réponse d’un père face à ce cliché. J’y adhère totalement.

Il y a un ramassis de bêtises qui tourne en ce moment, intitulé 10 règles à suivre pour sortir avec ma fille. On y trouve pleins de menaces « rigolotes » du genre :

« Règle numéro 4 : je suis sûr qu’on t’a dit qu’aujourd’hui, avoir des rapports sexuels sans une forme de protection peut te tuer. Laisse-moi développer ce concept : quand on parle de sexe, je suis la protection, et je vais te tuer. »

Et tous ces propos se résument finalement à un assommant « les garçons sont des rustres, des dangers, le sexe c’est mal, et ma fille est une poupée en plastique dont je contrôle le destin ».

Écoutez, moi j’aime le sexe. C’est bien, c’est cool. Et parce que j’aime ma fille, je veux qu’elle s’éclate tout autant que moi dans la vie, si ce n’est davantage. Je n’ai pas envie de connaître tous les détails, parce que, hé, je n’ai pas envie d’avoir ces images mentales, pas plus qu’elle n’aurait envie de tout savoir de ma vie sexuelle. Mais dans l’abstrait, ma chère fille, sors et amuse-toi.

Parce que le sexe consensuel n’est pas quelque chose que les garçons te prennent. C’est quelque chose que tu donnes. Donner du plaisir à quelqu’un d’autre ne t’enlève rien à toi. Il n’y a rien de dégradant à se faire plaisir et à le partager. Et ceux qui insinuent le contraire sont probablement ceux qui ont une piètre opinion des femmes en général, qu’ils maquillent par un simulacre de paternalisme.
{…]
Voilà ce que je veux pour toi, ma chérie. Une vie audacieuse, pleine de grosses erreurs, mais de réussites encore plus grandes.

Maintenant va à la découverte de toutes les choses que tu aimes ! Vas-y, nique tout ! Au sens propre et au sens figuré…

Je mets cette déclaration précieusement de côté. La maternelle, c’est un peu tôt pour aborder ce sujet avec mes enfants !

L’article propose de remplacer des injonctions courantes par d’autres, bien plus intéressantes.

« Ouvrez des livres, pas vos jambes.
Épatez la galerie par vos esprits, pas par vos gâteries. »

« Et si je faisais les deux ? »

Y a-t-il des pères de jeune fille qui veulent commenter ?

PS: le fait d’utiliser l’humour pour transmettre ces injonctions aux filles et au père me renvoie au très bon article sur l’humour du site egalitariste.net.

, , , , , , , ,

Poster un commentaire

2014-043 – [madmoizelle] Le sexisme inversé, pour mieux (dé)montrer

Oulah, 3 jours de retard, il est temps de remédier à ce silence !

Aujourd’hui, c’est (à nouveau) le site Madmoizelle qui est à l’honneur. Il y est mis en avant un court métrage sur le sexisme, « Majorité opprimée ». Le sexisme est montré vécu par les hommes comme il l’est par les femmes.

C’est assez efficace, voyez vous-même.

J’ai particulièrement aimé la remarque « j’vous dis ça, c’est à votre femme que je devrais en parler« . Combien de fois je l’ai entendue, celle-là, de la part d’entrepreneurs sexistes…

En conclusion, je vous laisse avec cette infographie qui rappelle bien les principales causes du viol.

Causes du viol

, , , , , , , , ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :