2014-023 – On sait d’où viendra la fin du monde !

Le forum économique a planché sur la question que je posais hier : la fin du monde, ça commence par quoi ?.

Les risques mondiaux ont été cartographiés, voici le résultat.

Cartographie des principaux risques mondiaux

Je cite l’article des échos :

Le rapport du WEF classe les risques selon trois critères différents.

Risques les plus préoccupants

  1. Crises budgétaires.
  2. Chômage et sous-emploi.
  3. Crises de l’eau.
  4. Inégalités de revenus.
  5. Changement climatique.

Risques les plus probables

  1. Inégalités de revenus.
  2. Événements météorologiques extrêmes.
  3. Chômage et sous-emploi.
  4. Changement climatique.
  5. Cyberattaques.

Risques susceptibles d’avoir le plus d’impact

  1. Crises budgétaires.
  2. Changement climatique.
  3. Crises de l’eau.
  4. Chômage et sous-emploi.
  5. Effondrement d’infrastructures d’information critiques.

La conclusion est simple : il faut prévenir les crises budgétaires, et limiter les inégalités de revenus. Ça ferait un beau programme politique, non ? Attention, prévenir les crises budgétaires, ça ne veut pas dire réduire drastiquement la dépense publique. L’exemple de la Grèce le prouve, la réduction de la dépense publique aggrave les crises budgétaires. Je m’autocite il y a deux ans :

Qu’on m’explique ensuite comment un plan de sauvetage qui ramène le peuple grec au niveau du Tiers-Monde peut porter ce nom. Il est intolérable que des banquiers puissent décider d’affamer et d’empêcher de soigner les enfants grecs.

, , , , , , , ,

  1. #1 par Stéphane Gallay le 2014/01/23 - 13:46

    Ce qui est intéressant, c’est que c’est un des pyromanes notoires de l’économie mondiale – le World Economic Forum – qui vient dire qu’il faut prioritairement gérer chômage et crises budgétaires.

    Un peu comme si les professionnels de l’armement tenaient un discours appelant à la fin des guerres.

  2. #2 par Christophe Drevet-Droguet le 2014/01/23 - 15:08

    Quand on gère les crises budgétaires par une diminution des dépenses publiques, et le chômage par de l’aide financière aux entreprises et de l’emploi précaire… c’est un peu comme si les professionnels de l’armement suggéraient de résoudre les guerres par un surarmement (dissuasif, bien sûr).

  3. #3 par Pascal Cornet le 2014/01/24 - 16:37

    pour moi l idee serait de dire: que nous smmmes parvenus a une democratie ADULTE et par consequent elle doit etre pensee beaucoup plus dans son APPLIQUATION que dans une transformtion permanente; il faudrait accepter que notre democratie adolescente ;c est a dire en pleine croissance soit abouti et derrierre nous . en ce sens , cela implique que tous les acteurs sociaux et politiques se situent en etre responsable ; mettre cela en avant ne devrait pas etre percu com me une fin en soit mais comme un veritable challenge : une democratie adulte en quete permanente d equilibre ; avec une croissance zero ne veut pas dire la fin du monde mais bien au contraire :cela pourrait enfin signifier que les citoyens arreterraient de confondre epanouissement et croissance ; ce travail pourrait etre passionnant et faire de la france un des premiers modeles de pays qui respecterait la planete , le fait d accepter un systeme sans croissance et sans decroissance : cela peut il s appeler la nouvelle donne ! concretement nous eduquons et nous nous occupons des jeunes croissants (travail logt independance …) nous accompagnons les deccroissants ( retraites seniors , dependants …) democratie adulte : c est une assemblee nationale constituee d elus exclusivement ages entre 25 et 65ans et de la parite : une democratie ferme et bienveillante

    • #4 par unjouruneidee le 2014/01/25 - 12:58

      Je suis d’accord sur la majorité, à part sur les limites 25/65 ans pour nos représentants. J’ai croisé de véritables démocrates qui, selon moi, auraient toute leur place dans une assemblée nationale. Mais en même temps que le national, il faudrait aussi que les citoyens se rapprochent de leurs assemblées plus locales (commune, intercommunalité, département, région…). Tout y est fait pour les écarter, c’est la meilleure des raisons de s’y incruster et de faire entendre sa voix !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :