2013-033 – Courtney Crumrin : les histoires qui font peur ont beaucoup à nous apprendre

J’ai eu la chance de croiser Ted Naifeh. Il dédicaçait ses BD lors de la sortie du tome 4 de Courtney Crumrin en 2008.

C’est toujours compliqué de parler d’une série de BD. Je pourrais vous brosser le portrait de l’héroïne. Ou introduire ses aventures. Ou vous dire que le dessin est très particulier et que je le trouve très beau. Ou que c’est un Harry Potter réaliste : la magie est dangereuse, sa découverte à l’adolescence est lourde de conséquences. Vous trouveriez cela utile ? D’autres ont déjà dû le faire, et mieux que moi.

Je vais donc me contenter de citer quelques mots tirés du dernier tome. C’est Kelly Crumrin, la compagne de l’auteur, qui les a écrit. Ils touchent très très très juste. Je me sens touché d’avoir pu bavarder avec elle lors de la dédicace. Même si je ne m’en rends compte que maintenant, c’est toujours un plaisir de rencontrer un vrai humain. Ou du moins, d’avoir la chance de voir ce qu’il y a derrière notre armure de parade quotidienne.

Allez, laissons la muse s’exprimer.

Toute histoire a un commencement, et c’est souvent un moment très exaltant. […]

Mais toutes les histoires ont une fin, et c’est toujours au moins un petit peu triste. Quand vous aimez les personnages de cette histoire, vous n’avez pas envie de tourner la dernière page. Il faut du courage pour faire face à l’idée de dire au revoir.[…]

C’est la peur qui est entrée dans ma vie en même temps que mon fils Max. On ne vous dit pas ce genre de choses dans les histoires. Dans les livres, si les gens ont un bébé, c’est juste une partie du happy end, jamais le point de départ de l’aventure.

Jusque là, j’avais surtout traversé la vie chaussée de grosses bottes coquées, plongée dans l’aventure jusqu’aux genoux. […]
J’ai appris beaucoup sur le monde est sur moi-même. L’aventure est excellente pour cela. […] Chaque décision que vous prenez forge votre caractère et votre avenir d’une manière que n’auriez pas pu imaginer alors.

Finalement, je me suis demandé s’il pouvait y avoir un autre genre d’aventure qui vaille le coup d’être vécue, et j’ai eu Max.

Et puis, soudainement, j’ai eu peur.

D’abord j’ai eu peur qu’il s’arrête de respirer au beau milieu de la nuit, que la petite étincelle de vie qui l’anime puisse juste doucement s’évanouir, sans prévenir, et que je ne puisse plus jamais revoir son joli sourire. Je ne le connaissais que depuis quelques heures, mais je savais déjà que je ne pourrais plus jamais vivre dans un monde où il ne soit pas présent, et que je l’aimerais pour le restant de mes jours.[…]

Lorsqu’il a commencé à marcher à quatre pattes et à se cogner la tête, je me suis demandé si je devais lui faire porter un casque jusqu’à ses dix ans pour être sûre de ne pas m’inquiéter.[…]

Dans la vraie vie, l’amour est la véritable clef de l’aventure, le vrai test pour notre courage. Max m’a appris ça. Tant que vous n’avez pas quelqu’un à aimer, sans qui vous ne pourriez pas imaginer de vivre, vous ne pouvez pas savoir si vous êtes courageux. L’aventure peut faire bien pire que de vous mettre en retard pour dîner.

Quand vous êtes responsable de quelqu’un, c’est là que vous comprenez qui vous êtes et de quoi vous êtes capable.
Quand vous aimez quelqu’un, c’est là que la véritable aventure commence.

Kelly Crumrin

Et deux histoires à propos de l’oncle de Courtney.

PS : Oui, Courtney Crumrin n’a pas de nez. Pourquoi ? C’est la question qui conclue l’interview à la fin du tome 6. Ted Naifeh répond qu’il ne voit pas de quoi il s’agit. En exclusivité mondiale, je vais vous révéler ce qu’il m’a dit après m’avoir dessiné un très joli Butterworm dans un bureau d’écolier. Courtney Crumrin n’a pas de nez parce que Ted n’a jamais réussi à lui en faire un qui lui convienne.

Logique, non ?

PPS : J’allais oublier. Un jeu de rôle qui cite Courtney Crumrin comme principale inspiration est sorti il y a quelques temps. Je ne l’ai pas lu, mais ça devrait mériter un coup d’œil non ? Ça s’appelle Everyday is Halloween, et, comme son nom l’indique, c’est une création française.

, , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :