2013-031- La prospective et le storytelling, des outils incontournables pour la communication politique

Mon précédent article a eu un petit succès, selon les chiffres habituels de ce blog. Sa rediffusion via Twitter y a beaucoup contribué. Je pense que le choix du format y est aussi pour beaucoup. Un récit imaginant le futur permet de montrer facilement les perspectives autour d’un sujet.

C’est justement ce que je reproche à l’écologie politique. La critique du modèle capitaliste actuel y est très développée. Mais les alternatives proposées sont invisibles, ou du moins réduites à quelques détails. Il faut plus de transports en commun et moins de déplacements inutiles. Il faut produire localement et arrêter d’importer des milliards de tonnes de produits inutiles d’Asie.
Mais les opposants à ces projets ont bien mieux réussi à créer un futur imaginaire en conséquence. Six mots : « Vous voulez revenir à la bougie« .

C’est là qu’est le vrai combat médiatique pour faire progresser l’écologie. Dans la représentation du futur qu’elle promet.

La défense de la biodiversité est incompréhensible sans une bonne histoire. Ou du moins, une histoire meilleure que « Nous voulons construire une autoroute pour vous faciliter la vie, mais ces cinglés d’écolos refusent parce qu’ils préfèrent des crapeaux tous verruqueux« .

, , , ,

  1. La prospective et le storytelling incontournables pour la communication politique ? | storytelling, une autre communication

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :