2013-025 – Changer, c’est risquer de devenir un sale con

Comme je l’ai dit précédemment, j’ai arrêté l’alcool le 2012/12/31 à minuit, pour un an. J’ai arrêté le Coca zero le mois suivant.

C’était plutôt facile. Mais ça n’a rien changé à mon poids. D’ailleurs, mes déplacements Coca zero au distributeur se sont transformés en déplacements bonbons / barres chocolatées. Donc prise de poids plutôt que perte.

J’ai envisagé au premier mars de m’interdire tout aliment contenant plus de 50% de sucre. Trop compliqué, l’info n’est pas toujours disponible.

En avril, je faisais 113 kg pour 1m91. Un IMC de 31, soit un début d’obésité. J’ai ressorti du placard un gadget acheté l’année précédente chez Qoqa, mon pourvoyeur de gadgets à prix réduit.

Here comes the Fitbit Ultra


Ce petit gadget est un podomètre amélioré, qui se place dans une poche ou sur la bordure d’un vêtement.
Il mesure tous les déplacements, les escaliers montés, ainsi que les périodes de sommeil.
Tout seul, ça ne sert quasiment à rien.
Couplé à l’application Android/iPhone qui permet d’enregistrer les activités non détectées et les aliments consommés, ça devient un instrument de régime redoutable.

La base du régime est le calcul de calories. On additionne les calories consommées, il faut en dépenser plus. Cette théorie des calories a beaucoup de détracteurs, mais le principe de sous-nutrition est une méthode de régime efficace. Le système Fitbit ne pousse pas directement à manger des fruits et des légumes. Mais lorsque vous commencez à comparer la quantité de calories pour 100g de cookies et 100g de tomates, le choix est vite fait.

Et ça marche ?

J’étais plutôt sceptique en démarrant, le 13 avril. J’ai donc choisi la vitesse maxi, censée aboutir à -900g/semaine. 2 mois et 8 jours plus tard, j’ai perdu 12,5 kg. Mon IMC est aujourd’hui de 27,5, à mi-chemin entre le maxi du normal et le mini de l’obésité. Je considère que c’est une réussite. J’ai d’ailleurs diminué la vitesse du régime. Il paraît que le fait de consommer les réserves trop rapidement peut infliger un stress important à l’organisme.

Cette méthode est par contre réservée aux geeks obsessionnels, qui ne voient pas d’inconvénient à enregistrer le moindre gramme de nourriture consommée. Si vous n’êtes pas prêt à devenir une machine enregistreuse, pas la peine d’investir dans un Fitbit.

« Puisque moi j’y arrive… » et autres tentations de devenir un sale con

Je ne bois plus d’alcool. Ma réaction face à ceux qui en boivent encore, et qui n’envisagent pas d’arrêter, est de les trouver vaguement faibles de ne pas être capables de cet effort. Idem pour le Coca.

Quant au régime… c’est encore pire. Le sentiment que je parviens à maigrir sans trop de difficultés me donne l’impression que ceux qui n’y parviennent pas, quelle que soit la raison, sont des feignants sans volonté. Alors que je sais, consciemment, que c’est faux !

Je vois plusieurs raisons à ces pensées plutôt malsaines.

  • Pour se motiver à éviter les aliments inadaptés, il faut s’autopersuader que les consommer en grande quantité est mauvais. Puisque c’est mauvais, ceux qui ne se restreignent pas sont mauvais aussi.
  • Il y a des dizaines de raisons qui expliquent le poids de quelqu’un : éducation, environnement, génétique, alimentation, moyens financiers, humeur, stress… Et ces raisons interagissent entre elles ! Il est donc bien trop facile (et stupide) de se dire « XXX est trop gros-se, il/elle se laisse aller. » Mais puisque c’est facile, le réflexe est vite acquis.
  • Il est normal d’être fier lorsque l’on atteint un objectif qu’on s’est fixé. La fierté se transforme rapidement en sentiment de supériorité : non content d’y arriver, je vois que d’autres n’y arrivent pas. Peu importe qu’ils n’aient pas essayé !

Fitbit, c’est bon, mais ne devenez pas un sale con

Les nouveaux convertis sont les pires, c’est connu. C’est pourquoi je vous invite à essayer Fitbit si vous avez envie de maigrir ET que vous êtes un geek capable de saisir toutes vos données ET que vous pouvez vous restreindre en suivant un programme calorique strict. D’ailleurs le nouveau modèle Fitbit Flex vient de sortir.

Surtout, surtout, n’oubliez pas votre humilité en chemin. C’est un lieu commun, mais ça ne fait jamais de mal de respecter les différences de vos congénères humains. Paix, sérénité et légumes bio, mes frères et sœurs.

, , , , , ,

  1. #1 par Stéphane Gallay le 2013/06/21 - 15:35

    Le Principe de Wheaton, y’a que ça de vrai!

    Félicitations.

  1. Flattr: bilan pour juin 2013 | Blog à part: troisième époque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :