151 – De la justification des inégalités

Un lecteur est arrivé sur mon blog par la recherche « inégalités homme femme physiologique ».
Il est pourtant d’autres inégalités, nettement plus intéressantes, qui sont peu questionnées.

Il y a 50 000 ans, l’homme des cavernes capable de tabasser son voisin pouvait manger plus et obtenir les meilleures armes. La classe dirigeante possédait donc les richesses en vertu de sa force.
Il y a 1 000 ans, le noble seigneur régnait de droit divin. La classe dirigeante possédait donc les richesses en vertu de sa capacité à asseoir sa supériorité spirituelle (et aussi de sa force).
Il y a 400 ans, l’aristocrate régnait de par son ascendance noble. La classe possédait donc les richesses en vertu du droit du sang.

Bien sûr, toutes ces légitimités à posséder et à gouverner nous paraissent totalement dépassées, erronées, intolérables. Personne n’a envie que le maire de sa ville obtienne ce poste exclusivement par nomination de l’évêque local. Personne n’a envie que le préfet doive son poste à la transmission de cette charge possédée auparavant par son père.

Aujourd’hui, il est normal d’être riche par héritage ou par rente.
Aujourd’hui, il est normal d’être riche en étant passé par les bonnes écoles, peu importe la qualité de leur enseignement (lien vers article ENA).
Aujourd’hui, il est normal d’être riche après avoir écrit une (et une seule) chanson à succès il y a 40 ans (trouver exemple).

Je me demande si, dans 200 ans, nous continuerons à trouver cela normal. Pas vous ?

, , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :