137 – Hadopi 2 : quel dommage de raconter une histoire dont tout le monde connaît la fin.

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, s’est déchargée de la responsabilité de l’évolution d’Hadopi en confiant une mission à Pierre Lescure. Depuis, elle répond à toutes les questions sur l’évolution d’Hadopi par un « laissez la mission faire son travail ».

On aimerait y croire, sauf que… Pierre Lescure donne très régulièrement son avis à propos des évolutions nécessaires d’Hadopi.

En résumé, il faut tout garder, sauf la peine finale de déconnexion. Qui sera remplacée par une amende.

Je pensais pourtant avoir été clair : il n’y a rien à garder dans  Hadopi. Il faut croire qu’on ne change pas une équipe qui perd…

M’enfin, on peut espérer que les députés socialistes, qui se sont battus comme des lions contre cette loi, sauront convaincre leur amie ministre de ne pas écouter Pierre Lescure.

Ah, on me souffle dans l’oreillette qu’Aurélie Filippetti faisait partie des-dits députés. C’est pas gagné…

, , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :