126 – L’importance de l’uniforme en politique, et ailleurs.

Le jean de Cécile Duflot, lors du premier conseil des ministres, a fait un scandale, auprès de certains responsables politiques.
On pourrait dénoncer cette tendance réactionnaire, voire vitupérer contre cette maladie de la critique de l’apparence d’autrui. Mais…

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une critique de la différence, vainement déguisée en appel à la « dignité » et à « l’exemplarité » des plus hauts responsables de notre République. Mais qui définit les règles de la dignité ? Nadine de Rothschild ?

Bien sûr, les partisans de partis progressistes, comme les écologistes, sont exempts de ce type de comportement. Bien sûr ?

On veut du green…

En 2009, j’ai participé à un meeting d’Europe Écologie. Je sortais du boulot, j’étais en costume. Sans cravate, faut pas déconner. Que croyez-vous qu’il arriva ?
Les remarques se sont enchaînées.

J’étais un espion.

J’étais déguisé en patron.

Je serais plus à ma place à l’UMP.

Visiblement, je différais de la norme. Mais quelle norme ? Eh bien la mode actuelle en vigueur chez les écolos. Si j’ai bien observé, ça comporte une chemise ou une tunique en lin. Le col doit être de type Mao (sic), exceptionnellement de type vareuse. Le pantalon doit être en velours, éventuellement en jean, mais de couleur marron ou vert.

J’en fréquente peu, mais je pense que les militants UMP souffrent du même mal. Si tu viens à un meeting sans ton pull noué autour du cou par dessus ton polo Lacoste, tu deviens la risée du groupe.
Je n’ose imaginer la mode en vigueur lors des réunions privées du FN…

Dans l’ensemble, cette attitude trahit un travers très humain : l’appartenance à un groupe (politique ou non) entraîne l’adoption d’une série de codes vestimentaires, comportementaux et verbaux.
Et la conséquence logique est le rejet de l’autre. Autre qui est d’autant plus facilement repérable qu’il ne respecte pas le code en vigueur.

Je vous propose une technique simple. La prochaine fois que vous aurez envie de vous moquer de quelqu’un, dites-vous que si vous le trouvez bizarre, vous l’êtes au moins autant que lui. Parce que nous sommes tous bizarres

PS: Ouais, je sais, cet article sonne un peu bisounours. Mais franchement, est-ce un si gros effort d’essayer d’améliorer notre comportement individuel ?

Je parlerai du comportement collectif une prochaine fois…

, , , , , , , ,

  1. #1 par Manue le 2012/07/16 - 08:21

    Bah c’est bien les articles bisounours aussi ! Va-t-il falloir que tu te mettes au pantalon de velours vert pour passer inaperçu ? (des photos des photos !)

  2. #2 par peinturelu le 2012/07/16 - 12:16

    Toi, avec la chemise en lin col mao , le pantalon en velours vert, tu viens de m’envoyer du rêve.
    Ne fais jamais ça, ou je me fais pousser le chignon, je mets une blouse et je m’achète une capote en plastique pour mettre autour du doigt pour l’allergie à la craie.
    Contente de retrouver tes articles!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :