Archives de mai 2012

124 – Votes alternatifs, le résultat

Comme indiqué précédemment, le mode de scrutin de l’élection présidentielle française est tout sauf neutre.

Slate récapitule les résultats de modes de scrutin alternatifs. Et ils sont surprenants.

Eva Joly à 30%, Bayrou président dans la plupart de ces modes, ça donne à réfléchir…

D’autant que le mode de scrutin aux législatives reproduit la présidentielle en miniature, avec l’injustice supplémentaire des triangulaires…

, , ,

2 Commentaires

123 – Ne votez pas blanc. S’il vous plaît.

Maître Eolas l’a fort bien exposé il y a quinze jours.

(…)je voudrais dire une chose aux amateurs du vote blanc : vous faites chier. Les opérations de dépouillements sont longues et fastidieuses, et notre seule récompense est d’échapper à la soirée électorale à la télévision. Chaque bulletin blanc ou nul interrompt les opérations et fait perdre une à deux minutes, pendant lesquelles on peut facilement décompter une vingtaine de bulletins quand on a pris le rythme. 20 bulletin blancs ou nuls, c’est une demi heure de temps des scrutateurs, et je vous rappelle qu’on est bénévole, que c’est dimanche soir et qu’on bosse le lendemain, et que nous avons décidé non seulement de prendre part à l’élection mais d’aller au-delà et de donner de notre temps pour qu’elle se déroule jusqu’au bout. Tout ça pour venir nous dire que ces candidats ne sont pas assez bien pour vous, pauvres bichons, je vous assure que votre geste n’est vraiment pas regardé comme civique par les scrutateurs. Non, franchement, si vous n’êtes pas fichu de faire un choix, allez pêcher, abstenez-vous mais n’allez pas perturber les opérations électorales.

L’objet d’une élection est de choisir. C’est l’étymologie du mot. Si on ne choisit pas s’il faut passer à bâbord ou à tribord de récifs, on s’échoue dessus. Le choix doit être fait, même si aucun ne vous plaît, car ne pas choisir est le pire des choix. La République a besoin d’un président, pour promulguer les lois, négocier les traités, nommer les ministres, commander l’armée. Et non, elle n’attendra jamais que vous ayez enfin trouvé un candidat assez beau pour vous plaire.
Mais le vote blanc, disais-je est pris en compte car un vote blanc ne compte pas dans l’abstention, qui est le rapport du nombre d’électeurs ayant signé les listes électorales sur le nombre total d’électeurs inscrits. Un vote blanc et nul compte dans la participation.

Il n’est pas distingué des votes nuls pour les raisons que j’ai indiquées ci-dessus : bulletin blanc, pas de bulletin, ticket de parking, le message est le même, et ce message est : .

Je vais présider un bureau de vote dans 20 minutes. Le dépouillement aura lieu dans 5h30 Pensez à moi, et aux centaines de milliers de mes semblables. D’autant qu’on remet ça les 10 et 17 juin.

, , , ,

Poster un commentaire

122 – Grâce à Lego, les geeks vont recouvrir le monde.

Leçon du jour : démographie

J’vais pas vous faire un cours de démographie. Comme cet article a une base scientifique (avant de dériver vers le grand n’importe quoi), il vous faut une minimum de connaissances avant de poursuivre. Allez donc lire la page de la transition démographique, et revenez.

Pour faire court : maintenant qu’on ne perd plus la moitié de nos gosses avant leurs 5 ans, et qu’on sait éviter les grossesses, on fait beaucoup moins d’enfants. Au point que dans les pays les plus industrialisés, le renouvellement des générations n’est plus assuré – les femmes qui atteignent la ménopause ont eu moins de deux enfants. La France a un taux de natalité plutôt élevé. Alors que l’Allemagne plonge : leur INSEE locale prévoit qu’en 2060, la population sera passée de 82 millions à 70. Ce serait dû, entre autre, à la difficulté de draguer entre allemands.

Je ne discuterai pas du fait que ce soit une bonne ou une mauvaise chose. Mais c’est clair que quand on a le choix entre se lancer pour 25 ans (30 ?) dans l’élevage de gnome ou partir en vacances/refaire une partie de Playstation/redécorer la maison, il peut être tentant de préférer les alternatives.

Mais nous n’héritons pas que des gènes de nos parents. Ils nous transmettent aussi une éducation, et, ce qui nous intéresse aujourd’hui, des hobbies.

To geek or not to geek

Les geeks – faisons un aparté définition. Être un geek, ce n’est pas avoir un iPhone. Ni avoir un compte Facebook. Être un geek, c’est avoir eu le premier iPhone. Et un compte Facebook en 2005. Je ne sais plus où j’ai entendu cette définition, mais le geek est avant tout un pionnier. Pionnier culturel, pionnier technologique, les deux sont souvent liés. C’est quelqu’un qui salive devant les lunettes Google, mais qui a aussi conscience des limites de cet outil. Et qui se demande déjà comment le détourner.

Les geeks, donc, n’ont pas des hobbies qui rendent sociables. On rencontre plus de conjoints potentiels en boîte de nuit qu’en passant sa nuit devant un écran, ou dans un club de jeu de rôles. Les geeks étant des passionnés, ils pourraient être tentés de se détourner de la parentalité, pour garder du temps libre pour leur passion. Sauf que.

Le plan machiavélique des génies de chez Lego

Sauf que Lego, marque geek par excellence, a eu l’idée assez bienvenue de lancer des gammes portant sur des licences geek célèbres. Star Wars. Harry Potter.

Et ça, c’est la garantie que les geeks vont repeupler le monde. Parce que, malgré ses capacités sociales limitées, le geek sait instinctivement que, arrivé à l’âge adulte, il est impensable de continuer à jouer aux Legos. La seule raison socialement acceptable de jouer aux Legos, c’est de le faire avec ses propres enfants. Et pour motiver le geek à procréer, Lego vient de lancer l’arme ultime. Les licences auxquelles les geeks sont forcément sensibles, les frères ennemis que rien ne réconcilie jamais. J’ai nommé DC Comics et Marvel. D’un côté Superman, de l’autre le professeur Xavier. D’un côté Lex Luthor, de l’autre Magneto.

Il ne faut pas être un devin pour prédire un grand avenir à ces gammes…


Wolverine, Magneto ET Deadpool ? Check.


Batman et le Joker ? Check.


Iron Man, Hawkeye ET Loki ? Check.


Superman et Lex Luthor en exosquelette de combat ? Check.

Si avec ça, les geeks ne pondent pas des marmots par dizaine, c’est à n’y rien comprendre. Et tous ceux qui pensent que les Legos sont réservés aux garçons viennent de gagner le droit de (re)lire cet article.

Revenons au titre de cet article. Les geeks vont recouvrir le monde. Mais rassurez-vous, ils ne le domineront pas. Ils passent bien trop de temps avec leurs séries/jeux vidéos/jeux de rôles pour avoir du temps à perdre à devenir maîtres du monde. Un seul monde, c’est bien trop petit, pour un geek…

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :