119 – La danse de ballet m’ennuie. Mais j’ai adoré Polina.

J’ai rencontré Bastien Vivès au salon du livre de Caen l’année dernière. Invité du stand de La Cour des Miracles, il venait dédicacer ses livres, dont l’opus intitulé Polina.

Il raconte l’histoire d’une danseuse, depuis ses premières années à l’école de danse, jusqu’à l’apogée de sa carrière.

Dit comme ça, ça a l’air chiant à mourir. Surtout quand on n’est pas particulièrement fan de danse, classique ou non.

Mais… ce récit n’est pas centré sur la danse. La thématique centrale, c’est celle des choix que l’on doit faire en grandissant. A quel mentor accorderai-je ma confiance ? Comment savoir si c’est le bon ? Sa passion doit-elle devenir la mienne ?

J’aime à me rappeler que « choisir, c’est renoncer ». Ce livre en est une magnifique illustration. A tel point que, même à la relecture, je suis profondément ému par ce récit. Je ne saurais pas dire précisément pourquoi, la fin me touche énormément. Alors lisez-le, et racontez-moi ce que vous aurez ressenti.

, , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :