112 – Demain on vote. Premier tour de l’élection présidentielle 2012.

Cours de droit rapide et approximatif

J’ai appris en cours de droit qu’il y a une différence fondamentale entre le système juridique français et l’anglais.

Dans le système français (issu du droit civiliste romaniste), ce sont, en théorie, les actes législatifs qui définissent les décisions judiciaires. La loi doit donc tout prévoir.

Dans le système anglais (issu de la Common Law), ce sont les décisions passées des cours et des tribunaux qui sont la base des nouvelles décisions. Les juges peuvent donc se baser sur des faits similaires, et innover dans leurs jugements.

Soyons sérieux, bafouons la loi

Ce principe de loi qui doit tout prévoir, en France, pose un problème. Notre système juridique est assez peu adapté à la nouveauté (mais pas autant que le prétendent certains malhonnêtes, qui ont par le passé déclaré qu’Internet était un désert juridique).
La trêve politique du samedi précédant une élection est devenue une blague. Tout comme l’interdiction de publier des estimations avant 20h dimanche. La preuve, le garant de l’application des lois lui-même s’en moque : Sarkozy : « On ne va quand même pas faire une frontière numérique ». D’ailleurs, il me semblait qu’en tant qu’élu de la République, il avait encore moins le droit de critiquer les lois. Ou du moins, si les lois sont mauvaises, il était bien placé avec son Parlement de godillots pour les changer, ces cinq dernières années.

Je peux donc, en toute légalité, tenter de vous inciter, aujourd’hui samedi 21 avril 2012, à voter pour ma candidate favorite. Puisque ce site Internet est hébergé aux USA…

A titre personnel, j’aime bien la verdure

Mais d’autres ont déjà fait ce boulot, et l’ont mieux fait que je ne saurai le faire.

Sur jeuxvideo.com

Chez Michel Adam.

Chez les Colibris.

Sur slate.fr.

Et mon préféré, sur le blog mediapart de fsoulabaille.

Réagissez !

J’ai déjà dit tout le mal que je pense du vote utile. Et du mode de scrutin de l’élection présidentielle française.
Je dis donc, à tous ceux qui craignent la réédition du 21 avril 2002, ceci :

  • Soit les sondages ont raison, et vous pouvez voter pour le candidat de votre choix, de votre cœur, de votre désir, sans risquer de réédition du 21 avril 2002.
  • Soit les sondages ont tort, et un autre candidat que François Hollande sera au second tour. Cet évènement ne dépendra pas de votre vote individuel. Votre petite voix ne sera pas responsable de ce résultat inattendu. Mais vous aurez mis en valeur le fonctionnement profondément injuste de l’élection présidentielle. Une répétition du 21 avril 2002 sera le déclencheur d’une crise institutionnelle qui pourra, à terme, changer ce mode d’élection injuste et stupide.

Pour conclure, je vous dirai juste de voter pour votre candidat favori. C’est ainsi qu’une démocratie doit marcher. Ce sera un excellent mouvement de votre part pour mettre fin à l’oligarchie dans laquelle nous vivons.

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :