94 – Dis maman, c’est quoi faire un procès à papa ?

J’ai plein d’idées d’articles, mais elles sont toutes trop longues pour mon état de motivation ce soir.

Alors je suis allé faire un tour sur lemonde.fr, à la recherche d’une inspiration courte.

Deux articles séparés de quatre mois se répondent de manière… intéressante :

Round one

Fais-moi l’amour, sinon je divorce !

point de vue de Daniel Borrillo, juriste qui analyse la condamnation d’un mari pour une raison que je n’imaginais pas possible. Extrait :

Un récent arrêt de la cour d’appel d’Aix-en-Provence condamne un homme au divorce à ses torts exclusifs et à verser 10 000 euros de dommages et intérêts à son ex-épouse au motif qu’il ne lui a pas assez fait l’amour durant leurs vingt et un ans de mariage. Mais comment, dans un État démocratique, en sommes-nous arrivés là ? […]
La formule de l’article 215 du code civil « Les époux s’obligent mutuellement à une communauté de vie » implique une double dimension, vivre ensemble – communauté de toit – et entretenir des rapports sexuels – communauté de lit.

La vache ! Quand madame l’adjointe au maire nous a lu les extraits du Code Civil, j’ai bien écouté, mais je n’ai pas vu les sous-titres ! Je savais pour la communauté de toit, mais pas pour la communauté de lit. C’est quand même assez incroyable que les juges aient à se prononcer sur ce qui se passe – ou pas – dans le lit conjugal – ou pas. Ça pose en passant l’amusante question de la charge de la preuve… A part des aveux du « réfractaire au devoir conjugal », comment prouver l’absence de vie intime ?

Bref, comme le conclut l’auteur, il est temps de mettre un terme à l’intrusion de l’État dans ce qui relève exclusivement de la vie privée d’un couple.

Round two

Le second article, par Martine Laronche,  est intitulé « Dis maman, c’est quoi faire l’amour ? »

Il est bien écrit, court et droit au but :

« Dès qu’on donne à l’enfant les premières informations sur la sexualité, la différence des sexes, le rôle du père dans la conception, la grossesse, l’accouchement, il faut lui expliquer l’interdit de l’inceste et de la pédophilie »

Je trouve ça assez bien vu pour aider les parents, parfois mal préparés à ces incontournables de la curiosité enfantine. Notamment au regard des difficultés de l’Éducation Nationale à traiter ces questions.

Fight : Faut-il vraiment tout dire ?

Parce que bon, si je relie les deux articles ensemble, j’arrive à une conclusion étrange. Dois-je expliquer à mes enfants que, oui, il arrive que Papa et Maman fassent l’amour, parce que sinon, ça peut se finir au tribunal ?

Plus le temps passe, et plus je trouve le job de parent compliqué…😀

Et vous ? Des questions compliquées de la part de vos enfants ?

, , , , , , , ,

  1. #1 par Achernar le 2012/04/03 - 10:25

    Je n’ai pas d’enfant mais je te rejoins sur la première histoire. Je vais même plus loin : je me demande à quoi sert le mariage civil. Non, sérieusement : à quoi sert-il ? A répondre aux besoins de la bureaucratie grandissante… Comme préalable indispensable pour ceux qui veulent un mariage religieux… Et puis, je ne sais pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :