81 – Celle dont il ne faut pas mettre le bulletin dans l’urne. Eloge de la difficulté.

Depuis quelques jours, circule sur Facebook une photo assez drôle.

Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom contre Celle-dont-on-ne-doit-pas-mettre-le-bulletin-dans-l'urne

Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom contre Celle-dont-on-ne-doit-pas-mettre-le-bulletin-dans-l'urne

L’image est très ressemblante. Mais, au-delà du physique, il existe aussi un lien plus profond entre les personnages. Voldemort, selon les dires de J.K. Rowling, souscrit à une philosophie similaire à celle du IIIe Reich. Les accusations de sympathie du Front National envers le nazisme datent de plus de 20 ans.

Récapitulons : ressemblance avec un méchant + idéologies vaguement liées = recommandation de ne pas voter pour la candidate.

Est-ce que ce ne serait pas un peu court, comme argumentation politique ?

D’autres s’y sont essayés, notamment le mémorable Luc Châtel, qui a tenté une acrobatique comparaison entre Babar-Hollande et Astérix-Sarkozy.

Oui, mais c’est marrant !

Peut-être. Mais j’ai l’impression que c’est assez symptomatique de l’argumentation contre le FN : le FN, c’est caca, bouh.

Quand un parti reçoit les suffrages de plusieurs millions de français, on ne peut pas simplement conclure que tous ces électeurs sont des débiles profonds ou légers. On ne peut pas.

Ce qu’on peut, c’est répondre. Parler. Communiquer. Débattre.

Bien sûr, ce n’est pas facile. Mais il faut savoir quel est votre objectif lorsque vous tombez sur un électeur FN (plus ou moins déclaré). Si vous voulez vous défouler contre un « méchant » ou un « gros con », libre à vous de le faire. Du moment que vous ne tombez pas sous le coup des lois qui traitent des injures. Mais si vous voulez lui faire adopter un autre parti politique, ce n’est pas en commençant par railler ses choix par le biais de comparaisons faciles, mais drôles, mais faciles, que vous y parviendrez.

Il n’y a pas de méthode plus efficace, pour convaincre quelqu’un de vous suivre, que d’enfiler ses chaussures et de faire quelques pas avec.

Il vous suivra, au moins pour avoir une chance de récupérer ses chaussures.

Sur ce, quitte à faire de l’humour avec le racisme, je préfère encore laisser le Maître parler.

, , , , , ,

  1. #1 par Sarah le 2012/03/25 - 09:54

    Victor, mon fils de 15 mois se marre quand il voit la photo de Voldemort et Voldemorette…. je ne sais pas trop comment l’interpréter…

  2. #2 par Lucinda le 2012/05/01 - 21:40

    cela me fait doucement rire de lire un article invitant soi-disant au débat alors qu’il dénonce de façon primaire une pratique courante sur le web, à savoir de faire le rapprochement entre deux personnages.
    « ce qu’on peut c’est parler, communiquer, débattre »: ben oui, c’est bien ce que fait l’article, n’est-ce-pas?

  3. #3 par Frédéric LANGLOIS le 2016/04/16 - 17:36

    pas gentils pour Voldemort, cette comaparaison. Il ne mérite quand même pas ça

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :