68 – La tête dans les nuages, mais les pieds dans mon disque dur

La fermeture de Megaupload l’a prouvé, utiliser un service distant pour stocker ses fichiers, c’est risqué.

Jusqu’à hier, mon coeur balançait entre deux services pour sauvegarder mes fichiers.

Dropbox

J’utilise depuis longtemps Dropbox, qui me fournit les services suivants :

  • Sauvegarde automatique : chaque fois que je crée ou modifie un fichier dans le dossier Dropbox de mon ordinateur, l’application la met à jour dans mon espace perso sur leur site.
  • Synchronisation : une fois la mise à jour vers leur site terminée, chacun de mes autres ordinateurs reçoit une copie locale de chaque fichier concerné. Bien sûr, il faut avoir plusieurs ordinateurs.
  • Versioning : Dropbox conserve durant un mois chaque modification apportée. Si j’ai supprimé un fichier par erreur, ou si Word a décidé de le vider de son contenu, la version-de-la-veille-qui-marchait-bien-mais-qui-aujourd’hui-ne-marche-plus-je-sais-pas-pourquoi est toujours disponible, intacte.
  • Accès sans connexion : comme Dropbox copie réellement les fichiers, ils sont disponibles même sans connexion Internet. Précision évidente : les modifications qui ont eu lieu depuis la déconnexion de l’ordinateur ne sont, elles, pas présentes.
  • Partage : je peux donner l’accès à un dossier de ma Dropbox à une autre personne, si elle dispose d’un compte.
  • Lien de téléchargement : un fichier placé dans le sous-dossier Public peut être téléchargé par n’importe qui, SI et seulement si vous lui donnez le lien qui correspond.

Dans le cadre de mon nouveau travail du moment, j’ai mis en place un partage de dossier via Dropbox. Ca marche très bien, mais il y a un problème majeur : si je fais des modifications sur un fichier, en même temps qu’un de mes collaborateurs, il y a un risque de se retrouver avec deux versions. Dropbox sait le détecter, et garde les deux versions. Mais il ne sait pas dire laquelle est la bonne – pour autant qu’il y en ait une qui ait la priorité sur l’autre. La solution attendue des utilisateurs peut être la fusion des deux documents comme la suppression de l’un ou de l’autre.

Bref, pour du travail collaboratif simultané, y a un blème.

Google Documents

J’utilise depuis longtemps Google Docs, qui me fournit les services suivants :

  • Suite bureautique en ligne : si l’on reste loin des millions de fonctionnalités de la suite Microsoft Office (Word, Excel, Powerpoint, etc.), la suite Google Docs remplit tout de même sa fonction : traitement de texte et tableur, accessibles depuis n’importe quel navigateur et simple à l’emploi (à part les formules du traitement de texte qui, si elles sont standard, doivent être saisies en anglais…)
  • Sauvegarde automatique : chaque fois que je crée ou modifie un fichier dans Google Docs, l’application la met à jour dans mon espace perso sur leur site.
  • Synchronisation : une fois un fichier modifié, il est accessible depuis n’importe quel autre navigateur.
  • Versioning : Google Docs conserve chaque modification apportée. J’ai la flemme de vérifier s’il y a une limite de quantité ou de durée.
  • Partage : je peux donner l’accès à un fichier de mon Google Docs à une autre personne. Celle-ci peut alors, selon le niveau de droits définis, lire, commenter ou modifier le contenu.
  • Lien de téléchargement : un fichier Google Docs peut être téléchargé, dans les formats classiques de Microsoft Office et OpenOffice.org

Mais… il y a deux problèmes majeurs.

  1. L’accès sans connexion Internet n’est pas possible. Ce qui est triste, c’est qu’il a existé, via le défunt Google Gears. Cette fonction est censée revenir bientôt, depuis… longtemps. Les possesseurs de smartphone sous Android sont favorisés, cette fonction est apparue il y a un mois.
  2. Comme tout est stocké dans le cloud, pardon, dans l’informatique en nuage, vous êtes totalement dépendant de Google.

Je résume : si vous n’avez pas d’accès Internet, ou si Google Docs est en panne, ou si Google décide de désactiver votre compte sans raison particulière, dites au revoir à vos documents. Bien sûr, vous pouvez télécharger chaque fichier après toute modification. Mais une sauvegarde n’est efficace que si elle est automatique.

Et Korben a encore annoncé le logiciel qui vient régler mes problèmes :

InSync

InSync a une fonction simple : il surveille votre compte Google Docs, et télécharge chaque fichier modifié. Vous voilà donc avec une copie de chacun de vos fichiers, disponible sur votre ordinateur, et toujours à jour.

Il suffit de placer le dossier d’InSync dans votre Dropbox, et vous obtenez enfin le meilleur des deux mondes : le travail collaboratif sur Google Docs, avec une sauvegarde hors ligne automatique et accessible sur n’importe lequel de vos ordinateurs, toujours à jour.

Si vous n’avez rien compris à cet article, rassurez-vous c’est probablement que vous n’en avez pas besoin. Ou que vous allez demander conseil à votre geek de service. Qui, vu l’audience (pour l’instant) réduite de ce blog, a de fortes chances d’être moi.

Arg, je viens probablement d’augmenter ma propre charge de travail, là…

, , , , , , , , , ,

  1. #1 par Brodeuse du Phare le 2012/03/08 - 08:38

    Tu vas me trouver sadique, mais j’aime bien quand tu as tord après avoir clamé à tout le monde que tu avais raison…🙂 la technologie, c’est maaaaal.

  1. Outils, services, sites à (re)découvrir 2012 S10 | La Mare du Gof

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :