58 – La vérité finit toujours par se savoir…

Après mon apologie du mensonge pour la bonne cause d’hier, je me devais de réhabiliter l’intérêt de la vérité.

Voici donc un nouveau site Web, le Véritomètre. Il me paraît bien parti pour rejoindre ces sites indispensables, dont on se demande comment on faisait avant leur invention.

Commençons par une image (qui vaut mieux), le long discours (qui vaut moins) est en-dessous.

Le véritomètre du 26/02/2012, à 11h36

Principes de fonctionnement

Cette application, conçue et réalisée par i>TÉLÉ et OWNI, vise à vérifier le discours politique des six principaux candidats (François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Sarkozy) durant la campagne présidentielle.

Elle propose un recensement et une vérification des interventions des six principaux candidats. Ces interventions sont vérifiées par OWNI à l’aide des bases de données de l’application mais également de sources externes.

Chaque citation vérifiée est notée entre « correct » (ce qui correspond à une note de 100%), « incorrect » (ce qui correspond à une note de 0%), et « imprécis » (50%). La catégorie « imprécis » nous permet de noter les citations trop floues ou approximatives, sans pour autant pouvoir être considérées comme entièrement vraies ou entièrement fausses.

La note globale d’une intervention est calculée en divisant le pourcentage obtenu par le nombre de citations vérifiées pour cette intervention. La note globale d’un candidat est calculée sur le même principe de moyenne.

Classement d’hier

L’image ci-dessus montre le classement de la « crédibilité » des candidats. Et je ne peux pas résister au plaisir de constater que les trois candidats de gauche présents ont un meilleur score que les trois candidats de droite…

Défauts

Le principal écueil de ce système de notation, c’est que chaque vérité compte de manière identique. Un candidat qui voudrait manipuler sa note n’a qu’à enchaîner quelques statistiques – correctement – recopiées de l’INSEE, et sa note montera mécaniquement.

De la même manière, toutes les approximations et les erreurs reçoivent la même importance. Se tromper de 10% dans les chiffres du chômage, ça donne la même pénalité que prétendre que la présence d’immigrés sur le territoire est responsable du chômage, de la délinquance, du mauvais temps et de ma tendinite.

Bref, le véritomètre serait meilleur avec quelques coefficients pondérateurs. Mais il faudra alors décider de leurs valeurs, ce qui posera à nouveau des difficultés.

Conclusion

Cette initiative d’Owni et i>TÉLÉ est utile et bien conçue. Elle présente quelques défauts de jeunesse, mais rien d’insurmontable. J’espère qu’elle recevra suffisamment d’attention, pour que les politiciens accordent plus d’importance aux faits. Enfin, elle remplit exactement le rôle prévu par xkcd dans ce dessin :

"Citation nécessaire"

, , , , , , , , , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :