48 – Prospective 4/X : la lecture de pensée existe (dans ma poche)

Historique

Lorsque j’ai eu mon premier téléphone portable, il n’avait que 12 touches. Chacune contrôlait plusieurs lettres de l’alphabet. La saisie d’un texte prenait pas mal de temps. Avec de l’entraînement, j’étais devenu assez rapide.

L’arrivée du système T9, qui permet de compléter un mot en fonction des premières touches saisies, est apparue comme un petit miracle. Tant que vous n’utilisiez que des mots du dictionnaire, quelques touches suffisaient pour finir un mot. Enfin, ça, ça dépend de la longueur du mot.

Les téléphones tactiles ont amené avec eux des claviers AZERTY. Cumulés avec le système T9, la saisie accélère encore. Mais ce n’est rien à côté de la dernière pépite disponible.

Quelle est l’idée du T9 ? Prédire le mot à partir des premières lettres.

Mais pourquoi il nous raconte ça ?

Nos mots ne vont jamais seuls, ils sont assemblés en phrases. Les petits génies de TouchType Ltd ont donc eu l’idée de prédire chaque mot en fonction de la phrase en cours. C’est beaucoup plus compliqué à mettre en oeuvre, mais beaucoup plus impressionnant à utiliser.

Leur logiciel s’appelle SwiftKey X.

Je viens de taper cette phrase avec SwiftKey X.

Il ne m’a fallu que 27 touches pour le faire. Un clavier normal, sans prédiction, en prendrait 50. Un clavier avec prédiction aurait tenté de corriger SwiftKey X.
Pourquoi celui ne l’a-t-il pas fait ? Parce qu’il ne se contente pas de deviner à partir des tournures de phrases les plus souvent employées. SwiftKey X APPREND vos phrases. Plus vous l’utiliserez, plus il sera capable de prédire ce que vous voulez dire.
Et pour ne pas partir de zéro, la dernière version propose d’accéder à vos comptes Facebook, Twitter ou Gmail. L’application lit votre prose passée, et apprend votre style.
A l’usage, c’est très impressionnant : alors que vous cherchez la première lettre du prochain mot, SwiftKey le propose déjà au-dessus du clavier. Il en propose même trois, ce qui donne de très bonnes chances d’avoir le prochain mot. Et s’il n’y est pas, saisir une ou deux lettres suffit à faire apparaître le bon.

Mais plutôt que d’expliquer en détail, je vais laisser les développeurs le faire. C’est en anglais, mais la démonstration est compréhensible.

Les commentaires des spécialistes sont systématiquement dithyrambiques.

Et, à mon petit niveau, chaque démonstration que j’ai faite a suscité l’émerveillement du public. Bref, si vous voulez rendre votre Phone encore plus Smart, ruez-vous sur SwiftKey X

Ah, j’allais oublier. Ce petit bijou n’est disponible que sur Android. Ben oui, quand on a un iPhone, on n’a qu’un iPhone…

 
 

Edit 11h20 : j’ai par contre oublié de parler de l’avenir. La prochaine étape, ce serait que le logiciel s’intéresse, en plus, à l’identité de notre interlocuteur. On parle différemment à son conjoint, ses collègues ou son banquier. Et dans un avenir plus lointain, on peut imaginer des assistants virtuels, capables de générer un texte entier à partir d’une simple orientation. Il suffira de dire à son téléphone « envoie-le chier poliment », et il saura y mettre les formes…

, , , , ,

  1. #1 par Perline le 2012/10/29 - 12:08

    Et encore plus fort, combiné avec le swype, cette méthode qui permet de faire glisser son doigt d’une lettre à l’autre pour former le mot : la bêta swype http://beta.swype.com/.
    Glissez, choisissez les propositions ; espace, choisissez le mot suivant.
    Essayez vous m’en direz des nouvelles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :