33 – La sagesse des foules

Un adage prétend qu’une foule de gens a un QI égal au plus faible de ses membres, divisé par le nombre de participants.

C’est peut-être vrai dans certaines circonstances, mais c’est totalement faux dans d’autres.

Selon James Surowiecki, auteur de « La sagesse des foules« , il existe des circonstances précises où la moyenne des individus parvient à un niveau de précision supérieur au meilleur des experts. Voici un exemple, repris de cet article de Francis Pisani :

L’anecdote fondatrice est celle d’un groupe de 800 personnes invitées à juger du poids d’un bœuf « une fois abattu et préparé » dans une foire aux bestiaux qui s’est tenue en Angleterre en 1906. Il y avait là des bouchers, des éleveurs et des gens qui n’y connaissaient rien. Un bon échantillon de démocratie. La moyenne de leurs estimations donna 1.197 livres, alors que la bête une fois « abattue et préparée » pesait 1.198. Parfait. Beaucoup mieux que les meilleurs professionnels. L’expérience a été renouvelée de multiples fois avec des résultats comparables.

J’ai voulu tester cette théorie, en demandant à 2 classes de deviner mon âge. Les plus proches étaient à un an de l’âge exact, et la moyenne des résultats n’était qu’à quelques mois du bon résultat.

Ce principe peut servir à prédire le succès d’un nouveau groupe de musique, ou d’une élection présidentielle. Il faut que les avis soient indépendants, que le groupe de départ soit hétérogène, et que l’utilisation des avis soit décentralisée (qu’il n’y ait pas de filtre qui sélectionne certains avis plutôt que d’autres).

Il est une catégorie d’avis que nous émettons sans nous en rendre compte. Ce sont les recherches Google. Et ce moteur se fait un plaisir de nous indiquer les recherches les plus fréquentes, en proposant de compléter le début d’une phrase. Ce principe a inspiré Randall Munroe, auteur de xkcd

Future Timeline, by Randall Munroe

Je voulais imiter cette idée en français, mais google.fr ne me renvoie pas de résultats aussi intéressants. Pour les non-anglophones, la principale information à retenir, c’est le retour de Jésus en 2018.

ET en 2023. Ca me paraît assez logique : quand un truc marche bien auprès du public, les producteurs se débrouillent toujours pour faire une suite…

PS: ça fait plusieurs fois que mon utilisation de l’interface WordPress aboutit à la parution d’une version de brouillon d’un article. Va falloir que j’enquête…

, , , , , , ,

  1. #1 par Brodeuse du Phare le 2012/02/04 - 09:13

    Je crois qu’on parle de bêtise d’une foule surtout dans les mouvements (de foule, donc). Au lieu de leur poser une question, crie-leur « au mon dieu il a un flingue !!! » et tu pourras constater la réalité de cette théorie…

    • #2 par unjouruneidee le 2012/02/04 - 11:20

      Tout à fait, mais ce n’est pas le seul cas : une bande de jeunes trouvera bien plus facilement le courage de brailler dans la rue, ou de pisser sur une voiture, que chaque individu pris séparément.
      Mais là, on rentre dans la dynamique de groupe, ce qui ferait un excellent sujet de billet. Un autre jour, une autre idée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :