30 – Un article sur le sexe, ça devrait grandement augmenter la fréquentation de ce blog

J’ai écrit avant-hier qu’il ne fallait pas accorder toute sa confiance au système scolaire pour enseigner à nos enfants les subtilités, les pièges et les grandeurs de la reproduction humaine.

Le premier commentaire de l’article m’a conforté dans mon idée. Je cite Lucie, enseignante de son état :

Faut dire que les manuels, d’une part abordent uniquement l’aspect “technique” de la chose, et d’autre part, restent très flous sur tout ça: exemple: “la fécondation qui marque le début de la grossesse se produit dans la partie supérieur de la trompe: les spermatozoïdes y arrivent quelques heures après l’acte sexuel.”
voilà voilà. y a comme un blanc.
Forcément, toutes les mains se lèvent comme un seul homme: “mais comment les spermatozoïdes….”c’est vraiment à l’enseignant de se prendre en main et de réfléchir bien à son truc. maintenant moi je l’étudie tous les ans parce que ils ne savent tellement rien que même peu c’est déjà énorme. (suis-je claire?). Une fois qu’ils ont compris que les bébés ne sortent ni par les fesses ni par les seins et que personne ne pose de graine dans le nombril de la mère, ils ont une demande avide de renseignement.

Ma chère Lucie, j’ai un début de commencement de réponse. Il est tiré d’un livre qui a beaucoup marqué mon adolescence. Le zoologiste Desmond Morris y étudie notre espèce comme si elle n’était qu’un animal parmi tant d’autres. L’approche scientifique fait beaucoup pour dédramatiser les descriptions. Lucie, voici quelques morceaux choisis du chapitre 2, sobrement intitulé « sexe« , qui pourront t’aider à raconter à tes élèves ce qui se passe avant l’arrivée des spermatozoïdes dans la trompe  :

Le comportement sexuel de notre espèce passe par trois phases caractéristiques : la formation du couple, l’activité pré-copulatoire et la copulation en général, mais pas toujours dans cet ordre. Le stade de la formation du couple, appelé généralement stade de la cour, se prolonge de façon très remarquable si on fait la comparaison avec les autres animaux, puisqu’il dure fréquemment des semaines, voire des mois. Comme chez bien d’autres espèces, il est caractérisé par un comportement hésitant, ambivalent, qui implique des conflits entre la peur, l’agression et l’attirance sexuelle. […]
Après le premier tade des manifestations visuelles et vocales, on procède à de simples contacts corporels. […]
Une grande partie de ce stade de la formation du couple peut avoir lieu en public, mais quand on passe à la phase pré-copulatoire, le couple recherche la solitude et les types de conduite suivants sont pratiqués dans la mesure du possible à l’écart des autres membres de l’espèce.[…]
Les contacts de bouche à bouche atteignent leur fréquence la plus élevée et leur durée la plus longue au cours de cette phase […]
Entre ces assauts de stimulation orale du partenaire et l’accompagnant avec fréquence, on observe aussi de nombreuses manipulations de la peau.[…]
Tels sont donc les stimuli sexuels prodigués au partenaire durant les poussées d’activité pré-copulatoire, et qui produisent une excitation suffisante, sur le plan physiologique, pour que la copulation se produise. La copulation commence par l’insertion du pénis du mâle dans le vagin de la femelle.[…] Le mâle commence alors une série de poussées rythmées du bassin.[…]
La phase copulatoire est en général beaucoup plus brève que la phase pré-copulatoire. Le mâle arrive dans la plupart des cas à l’éjaculation du sperme au bout de quelques minutes […]

Voilà. J’espère t’avoir aidé dans ta courageuse démarche d’éducation sexuelle de tes élèves. Si d’aventure les parents desdits élèves n’appréciaient pas les questions que ton cours ne manquera pas de provoquer à la maison, recommande-leur la lecture salutaire de cet excellent livre, Le Singe nu de Desmond Morris.

Comme tu pourrais tomber sur des géniteurs chafouins, qui auraient l’outrecuidance de te reprocher l’usage d’un livre daté de 1971, n’hésite pas à les renvoyer vers un livre bien plus récent (2005) du même auteur, et qui en reprend les grands thèmes : La Femme nue.

, , , , , ,

  1. #1 par Lucie le 2012/01/30 - 17:48

    Merci professeur Choron!
    Trop dur pour eux ils comprendraient pas un mot sur deux…et sûrement pas les plus importants!

    • #2 par unjouruneidee le 2012/01/30 - 17:50

      Attends, là, j’ai recopié le bouquin. Il doit bien y avoir moyen de vulgariser tout ça !
      J’ai enlevé quelques morceaux, mais je t’imagine bien expliquant à tes élèves le passage sur le frottement des organes génitaux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :