16 – (Im)possible (?)

Vous connaissez la série Fringe ?

Quelques bonnes idées, mais une saison 1 un peu confuse, et une saison 3 qui tourne en rond. Le protagoniste, c’est une agent du FBI, chargée d’enquêter sur des évènements mystérieux. Elle découvre qu’un vieux scientifique amnésique, Walter Bishop, est le découvreur des machines à l’origine des phénomènes. Il faut donc le babysitter – comme dans « nourrir », « surveiller », et surtout « changer les couches » – en attendant que ses souvenirs refassent surface. C’est d’ailleurs Walter, en élément comico-dramatique, qui est le vrai personnage marquant de la série.

Le point important, c’est que les connaissances scientifiques actuelles sont gaiement emplafonnées : téléportation, croissance accélérée, transfert de mémoire, lecture de pensée, métamorphose…

Un chercheur en informatique m’a confié aimer la série, avant d’ajouter « mais bon, tout ça, c’est impossible ». Un chercheur. Un type dont le métier est de rendre de nouvelles choses possibles. Qui utilise un smartphone dont les fonctions n’étaient imaginées que dans Star Trek au moment de sa naissance.

Allez, petit flashback. J’utilise Internet quotidiennement depuis 1997. A l’époque, ça révolutionnait le courrier, ce qui était déjà beaucoup.

Est-ce que j’imaginais Facebook ? Non, mais ce n’est jamais qu’une variante du mail.

Est-ce que j’imaginais avoir un GPS dans mon téléphone en 2008 ? Non, certainement pas.

Est-ce que j’imaginais Google Maps, et ses photos Streetview ? Pfff…

Nos smartphones nous donnent accès aujourd’hui à une approximation de plusieurs superpouvoirs : omniscience, télécommunication, vision à distance, et je dois en oublier…

Tout cela était de la science-fiction il y a 20 ans. Affirmer aujourd’hui que quelque chose est impossible, c’est quand même gonflé🙂

En supposant que j’atteindrai l’espérance de vie moyenne de ma classe d’âge, j’ai au moins 50 ans à vivre devant moi. Jouons aux pronostics, par ordre de proximité dans le temps :

  • Les imprimantes 3D. Je n’ai aucun mérite, elles sont déjà là. La Marketbot Replicator est disponible à 2 000$, il n’y a aucune raison pour que les prix s’arrêtent de baisser. Nous pourrons donc, dans un avenir proche, produire chez nous des objets de consommation courante. Si j’étais vous, je m’inscrirais dès aujourd’hui à des cours de modélisation 3D, la demande va exploser !
  • L’enregistrement permanent : dans les prochaines années, il sera tout à fait possible d’avoir des lunettes incorporant une caméra HD, qui enregistrera tout ce que nous verrons et entendrons durant une journée. Ce qui manque encore, ce sont les outils pour exploiter autant de données. Il faudra que les paroles prononcées, ainsi que ceux qui les prononcent, soient reconnues et accessibles au format texte. On pourra alors fouiller précisément les paroles échangées, définir précisément le vocabulaire que nous employons. C’est en cours de développement : à quoi croyez-vous que servira le générateur de sous-titres de Youtube ?
  • Les interfaces neurales : une connexion directe entre un cerveau et un ordinateur. On pourra recevoir des informations, stocker une partie de notre mémoire, et commander des machines par la pensée. C’est déjà en test, notamment pour des membres cybernétiques implantés à des amputés.
  • Les utérus artificiels. Parce que faire grandir son embryon dans une salle blindée, c’est plus sécurisant, et reposant ! Vous verrez même que les avantages l’emporteront tellement que ce sera le seul choix raisonnable.
  • Les intelligences artificielles. Gaffe à Skynet !
  • Les nanotechnologies. Ca, c’est vraiment flippant. Pour ce qu’on en sait, nous sommes peut-être déjà tous porteur de traceurs invisibles et indétectables…

Cela dit, il reste de nombreuses choses difficiles aujourd’hui. Au point d’être qualifiées d’impossibles par certains. Comme écrire votre premier livre, par exemple. Seth Godin a écrit un livre qui peut vous aider si, comme moi, vous avez tendance à commencer plein de trucs et à rarement les finir : Le DIP : Un petit livre qui vous enseignera quand renoncer (et quand persévérer)

Et vous ? Qu’attendez-vous du futur ?

, , , , , , , , , , , ,

  1. #1 par Lucie le 2012/01/17 - 22:11

    J’attends pas grand chose du futur , mais toi tu me fais flipper……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :