13 – Vous m’en voyez très flatté

Je ne vous parlerai pas du piratage. Tout a été dit ailleurs. Mais si je trouve le piratage tout à fait légitime vu les circonstances, je pense aussi qu’il faut prévoir la rémunération des artistes. Attention, sont des artistes tous ceux qui créent. Une page de blog, une chanson fredonnée, un gribouillage de coin de page sont tout aussi acceptables que le dernier Beyoncé. Du moment qu’ils plaisent à quelqu’un, fusse-t-il uniquement l’artiste.

Cependant, j’ai des doutes sur la licence globale. Comment la mettre en place ? Est-ce vraiment une solution ? Allez voir « La licence globale, une mauvais solution pour un faux problème« .

En attendant une solution qui ne pourra être que d’origine politique (et qui mettra les voleurs de la SACEM à la porte), il existe des initiatives privées, et ma favorite est Flattr.

Je m’explique : il y a plusieurs sites dont j’aime le contenu qui sollicitent les dons. Comme le journal Reflets.info . Mais cliquer sur « donner », choisir un montant, décider quel site recevra mon obole et lequel s’en passera, c’est une démarche longue. Et qui s’arrête souvent avant de donner.

L’idée de Flattr, c’est de déconnecter l’acte de sélectionner le(s) bénéficiaire(s) du calcul du montant.

  • Le principe de Flattr, c’est de choisir une somme mensuelle (par exemple 2€), que vous donnerez à qui bon vous semble.
  • Vous cliquez sur les petits boutons Flattr des sites que vous aimez.
  • Chaque mois, Flattr partage la somme fixée entre tous les sites que vous avez retenus. Ça se fait tout seul, plus rien à décider.

Bien sûr, je n’attends pas une fortune de mon blog. J’y ai ajouté les boutons Flattr principalement pour populariser le concept. Si vous aimez, créez votre compte, ajoutez un bouton à toutes vos œuvres (c’est simple à faire), et enclenchez la machine à dons !

Vous pouvez aussi inciter vos sites préférés à adopter l’outil.

Et vous ? Que pensez vous de Flattr ? Si vous pouviez, qui voudriez-vous flatter ?

 

PS: merci à Paul Da Silva pour m’avoir fait découvrir cet outil !

, , ,

  1. #1 par Stéphane Gallay (@stephanegallay) le 2012/01/13 - 07:00

    Je suis fan de Flattr depuis déjà quelques temps. Ce n’est pas parfait, mais ça répond à un besoin donné et ça fait le boulot de façon très intelligente. C’est surtout une alternative crédible à la pub, que je déteste.

    Le plus gros défaut, c’est que c’est encore peu utilisé, c’est pourquoi je suis très content de voir les boutons sur ton site. Plus de sous à donner, youpi!

  1. Flattr: rapport pour janvier 2012 | Blog à part: troisième époque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :